Dev Solaire

Connect with us

À la Une

RDC/Bukavu : le mouvement “Kamerhe-Libre” appelle les élus du Kivu à suspendre leur participation aux institutions

Published

on

 

Le mouvement “Kamerhe-Libre” invite les députés provinciaux et nationaux de tout l’est à se solidariser au sort de Vital Kamerhe, directeur de cabinet du chef de l’Etat en proie avec la justice, en suspendant leur participation aux activités parlementaires.

Ce mouvement l’a indiqué dans une déclaration rendue publique ce 19 mai 2020.

” Aux députés nationaux et Provinciaux élus du Sud-Kivu de se prononcer sur l’arrestation de Vital Kamerhe dans un bref delai et de suspendre leur participation aux activités parlementaires aussi longtemps que leur frère ne sera pas libéré”, indique cette structure.

Alors qu’il a déjà passé plus d’un mois à la prison de Makala, le mouvement “Kamerhe-Libre” plaide pour l’implication personnelle du chef de l’Etat dans ce dossier.

” Au président de la République Félix Antoine Tshisekedi, magistrat suprême, de s’investir pour obtenir la libération de son principal allié, l’honorable Vital Kamerhe, pour sauvegarder l’unité nationale”, dit cette déclaration.

Face aux rumeurs faisant état des concertations autour d’un probable nouveau directeur de cabinet, le mouvement Kamerhe-Libre met en garde tous les détracteurs de Kamerhe qui visent ce poste.

” Mettons en garde tous les détracteurs qui pensent à la place de Kamerhe une fois condamné et appellons la communauté internationale à retenir que arrêter et condamner Kamerhe, c’est condamner tous les Kivutiens”, conclut Kamerhe-Libre.

Shukuru Ntwali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

code

error:
%d blogueurs aiment cette page :