Connect with us

À la Une

RDC/Beni: des Maï-Maï blessent un agent percepteur commis à la barrière Butuhe-Kikere, de l’argent emporté

Published

on

Des miliciens Maï Maï ont ravi deux armes à feu des mains des militaires Fardc, ce mardi 27 août 2019. Il s’agit des militaires basés à la barrière située sur axe Butuhe-Kikere à 5 kilomètres à l’ouest de Butembo en territoire de Beni. Le drame s’est déroulé autour de 13 heures sans qu’il y ait même accrochage, affirme Moïse Kiputulu de l’ONG de défense des droits de l’homme UCDD.

Notre source affirme que même un agent percepteur commis à cette barrière a été blessé par ces miliciens qui auraient emporté aussi de l’argent.

Inquiet de cette situation et de la recrudescence de l’activisme de groupes armés négatifs dans la majeure partie du territoire de Beni, cet acteur de la société civile plaide pour le renforcement du programme de désarmement volontaire et démobilisation des combattants de différents groupes armés qui œuvrent dans cette région.

Pendant ce temps, il redoute des conséquences négatives sur la population lors d’un éventuel affrontement entre les forces armées loyalistes et ces différents combattants. La chefferie de Bashu où s’est déroulé la situation héberge plusieurs groupes armés négatifs locaux accusés de plusieurs actes de violation des droits de l’homme. D’ailleurs dans certains villages et localités, les militaires Fardc, policiers et les autres agents de l’État ne sont plus visibles craignant l’activisme de ces combattants.

Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :