Connect with us

À la Une

RDC : 5.361.293,16 euros pour la construction du nouveau bâtiment du ministère de la Défense nationale

Published

on

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a procédé, ce mardi 21 septembre 2021 au Camp Kokolo, à la pose de la première pierre pour la construction d’un nouveau bâtiment devant abriter le ministère de la Défense Nationale et Anciens Combattants. La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités dont le ministre de la Défense nationale, son collègue des Finances ainsi que le Représentant de l’Union Européenne (UE) en RDC.

Ce projet, évalué à 5.361.293,16 euros, est financé par le Fonds européen de Développement (FED) en collaboration avec le ministère des Finances de la République Démocratique du Congo. Il s’inscrit dans le cadre de la réforme des Forces armées de la République Démocratique du Congo et fait suite au constat de la vétusté des installations actuelles du Ministère de la Défense nationale et Anciens combattants, a laissé entendre le Ministre de la Défense nationale, Gilbert Kabanda.

De son côté, le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, a souligné que la réforme du secteur de sécurité est au cœur des efforts de renforcement de l’autorité de l’État, la promotion de l’État de droit et de la démocratie en RDC. Au titre des ressources extérieures, le Programme d’appui à la réforme du secteur de la sécurité dans son volet défense (PROGRESS), financé par l’Union européenne dans le cadre du 11ème Fonds européen de développement, contribue, depuis six ans déjà, à l’amélioration de la gouvernance au sein de l’armée.

A en croire le ministre Nicolas Kazadi, “dans le cadre de ses prérogatives découlant de la convention de financement, le maître d’œuvre a porté son choix sur la construction et l’équipement d’un nouveau bâtiment devant abriter les différents services au sein du ministère”.

Il faut signaler que c’est depuis le 19 février 2020 qu’un contrat portant sur ces travaux a été signé avec l’entreprise ARAB CONTRACTOR qui est déjà à pied d’œuvre dans l’exécution des travaux.

Pour sa part, le ministre de la Défense nationale, Gilbert Kabanda, a remercié le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde qui a accepté personnellement de présider cette cérémonie de lancement des travaux. “Votre présence ici à nos côtés, et ce, en dépit de votre agenda très chargé, est un autre témoignage éloquent de votre volonté d’asseoir la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, sur l’amélioration des conditions de travail dans toutes nos administrations, en général, et dans l’administration des Forces armées de la République Démocratique du Congo, en particulier”, a-t-il dit d’entrée de jeu.

Le ministre de la Défense nationale a, par ailleurs, salué le concours de toutes les autorités de son ministère ainsi que celles du Fonds européen de Développement pour la confiance qu’ils ont placée dans le bureau d’études congolais « BM Office » en le chargeant de la mission d’études techniques et de la conception de cet ouvrage de grande portée, s’inscrivant dans la droite ligne de l’ambition du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, celle de promouvoir l’entrepreneuriat national et accroître sa compétitivité face à la concurrence inhérente à la globalisation de l’économie.

Le chef de la délégation de l’Union européenne, l’Ambassadeur Jean-Marc Châtaigner, a, quant à lui, salué le lancement de ces travaux qui vont permettre de doter le ministère de la Défense d’un gigantesque bâtiment moderne.

“Je m’en réjouis d’autant plus que ce projet de construction a été long à se dessiner et a même connu quelques rebondissements inattendus avec le changement de site de Mont Ngaliema vers le camp Kokolo, où nous avons le plaisir de nous retrouver aujourd’hui. Comme vous pouvez le voir, les travaux ont déjà bien commencé. Je formule le souhait qu’ils continuent à se dérouler de la meilleure des façons possible afin que le ministre de la Défense et ses services, puissent bénéficier, au plus vite, d’un outil de gestion et de commandement moderne et efficace pour accompagner les FARDC dans leur lourde mission de sécurisation et de pacification”, a déclaré Jean-Marc Châtaigner.

A noter que le site sur lequel est érigé le nouveau bâtiment du Ministère de la Défense nationale est situé dans l’enceinte du Camp Kokolo. Il est délimité au Nord par la base logistique, au Sud par la Cité Oasis, à l’ouest par la poudrière de l’armée et à l’Est par l’avenue de la Libération. Outre le Ministère de la Défense nationale et Anciens combattants, plusieurs autres intervenants sont signalés dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet. Il s’agit notamment de la Délégation de l’Union européenne en RDC, qui est l’Autorité de financement, la Cellule d’Appui à l’Ordonnateur national du Fonds européen de Développement (COFED), qui assure la maîtrise d’ouvrage, le bureau d’études de structure BM Office et l’entreprise ARAB CONTRACTOR.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Éliminatoires Mondial Basket : Après sa double victoire sur Kenya et Sénégal, la RDC affronte ce dimanche l’Égypte 

Published

on

Comme lors de la deuxième fenêtre, les Léopards de la RDC ont réédité l’exploit ce samedi 2 juillet en Égypte face aux Sénégalais (72-60), dans un match comptant pour la deuxième journée de la troisième fenêtre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023.

Après avoir gagné leur premier match par forfait contre le Kenya et validé son ticket pour la fenêtre suivante, la RDC aligne donc une deuxième victoire dans cette troisième fenêtre. Elle va croiser l’Égypte, ce dimanche 03 juillet, pour la dernière journée. Une victoire face à l’Egypte fera énormément du bien à la RDC avant la dernière fenêtre car les points des trois premières fenêtres seront reconduits à la dernière.

Pour ce match face au Sénégal, la RDC a maitrisé le premier et le troisième quart-temps. Les hommes du technicien Thomas Drouot ont cédé lors du deuxième quart-temps et ont lutté lors du dernier quart-temps, soit (17-11,10-14, 22-11, 23-24)

Côté statistiques, les Sénégalais ont dominé les Léopards en lancers-francs soit 81% sur 17%. Les Léopards étaient supérieur dans les tirs de 2 points, soit 61% sur 53% côtés Sénégalais. Le Sénégal a gagné 33 rebonds contre 28 pour la RDC, etc.

Au classement l’Égypte et la RDC avec le même nombre des points sont classés premier et deuxième avec chacun 9 points.

Il faut noter que les trois meilleures équipes des Groupes A, B, C et D se qualifieront pour le second tour des Éliminatoires Zone Afrique (Groupes E et F), qui se déroulera lui en août 2022. Les deux meilleures de chacun de deux groupes et la meilleure troisième obtiendront les cinq billets pour aller représenter l’Afrique au tournoi mondial de 2023, coorganisé par l’Indonésie, le Japon et les Philippines.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising