Connect with us

À la Une

RDC : 2 ème édition du Forum national de la société civile, deux grandes recommandations formulées

Published

on

Débuté le lundi 25 novembre 2019, le Forum national de la société civile dans toute sa diversité a été clôturé au petit matin de ce samedi 30 novembre 2019, aux environs de 04h du matin à Pullman Hôtel.

Après cinq jours d’intenses réflexions sur le rôle que doit jouer la société civile de la République démocratique du Congo, ce cadre de concertation a accouché de deux grandes recommandations au regard de la situation sécuritaire, politique et socio-économique que traverse le pays depuis la passation civilisée du pouvoir entre l’ancien président Joseph Kabila et son successeur Félix Antoine Tshisekedi.

Les acteurs de la société civile ont premièrement recommandé au gouvernement et à la MONUSCO de lancer des opérations de grande envergure doublées de mécanismes de dialogue pour mettre hors de frontières nationales tous les groupes armés étrangers (LRA, FDLR, …) afin de préserver les vies de paisibles congolais ; d’adopter les mesures urgentes visant à rapatrier les éleveurs Mbororo dans leur milieu d’origine ; d’appuyer les militaires engagés au front dans les opérations de traque de rebelles en logistique nécessaire et sans interruption. Ils devront également doter la RDC d’un Plan de Paix, une sorte d’architecture bien conçue où seront logées les différentes interventions internes comme externes en faveur de la paix pour éviter de mener des actions sporadiques ou dispersées à effets éphémères. Mettre en place un commissariat spécial du gouvernement appuyé par la société civile auprès de la MONUSCO pour bien assurer la liaison en vue de l’accompagnement et du suivi et évaluation des activités de la MONUSCO pour plus d’efficacité, d’efficience et durabilité des interventions en faveur de la paix; mettre en place les programmes de démobilisation, désarmement et réinsertion sociale dans une approche communautaire des groupes armés nationaux dans l’ensemble de la RD Congo.

La deuxième recommandation s’adresse particulièrement au gouvernement congolais qui se doit de poursuivre la mise en place en toute urgence d’un plan de permutation des commandants dans les différentes bases militaires afin de changer ceux qui se sont familiarisés avec le milieu en conflit.
Promouvoir l’informatisation de tous les services de sécurité, en particulier, ceux œuvrant aux frontières du pays ;
Mettre en place une commission nationale de pacification du pays, avec des commissions provinciales de pacification dans les provinces les plus affectées par les troubles de paix, de sécurité et de cohésion sociale.
Organiser les élections locales, municipales et urbaines d’ici le premier trimestre 2020 afin de doter les ETD des animateurs légitimes ; respecter les dispositions relatives à la retenue à la source ; etendre les bureaux de la Coordination de Changement de mentalité dans toutes les provinces ; mettre en œuvre dans une extrême urgence les mesures d’accompagnement de la gratuité de l’éducation de base ; valider le plan d’action nationale de couverture de santé universelle ; adapter les infrastructures scolaires aux exigences de l’inclusivité de toutes les couches de la population notamment les handicapés ; mettre en place un plan de prévention et de contingence de catastrophe naturelle dans le pays ; augmenter la capacité d’accueil dans les écoles à travers la construction des nouvelles infrastructures scolaires dans tout le pays ; promouvoir un environnement sain et établir l’opération de salubrité publique dans toutes les provinces de la République Démocratique du Congo ; payer les agents commis aux activités de salubrité publique à l’instar de KIN BOPETO à Kinshasa ;
Intégrer les femmes et les jeunes dans la gestion de la chose publique ; mettre en application la politique nationale de la jeunesse, le pacte national de la jeunesse et la charte africaine de la jeunesse, …
Mettre fin à l’interférence sur le fonctionnement des Assemblées provinciales dans les différentes provinces du pays ; mettre en application complète la loi sur la libre administration des provinces ; adopter un moratoire sur la mise en œuvre de la zone de libre échange ; renforcer le lien entre les Congolais de la diaspora et ceux vivant au pays via les structures de sociétés civiles ; mener des plaidoyers pour l’obtention de financements liés aux crédits carbones ; promouvoir les Congolais dans la fonction publique internationale ; promouvoir la culture congolaise et la faire une source de ressources financières ; mobiliser les fonds pour assister les déplacements internes et externes éparpillés dans l’ensemble du territoire national ; punir les auteurs de violences sexuelles faites à l’endroit de la jeune fille et des femmes tout en décourageant les pratiques d’arrangement à l’amiable observées à ce jour ; punir les auteurs (autorités scolaires) de détournement des salaires vers les fins politiques des agents et fonctionnaires de l’Etat, spécialement les enseignants ; de, à travers un plan de sécurisation, la présence des militaires dans les zones minières du pays ;
Installer les directions provinciales de passation de marché public et l’autorité de régulation des marchés publics dans les chefs-lieux de toutes les provinces du pays ; sécuriser les zones de réserve de la biodiversité contre les attaques et les exploitations illégales, en général et, en particulier, la zone de réserve de faune à Okapi et lutter contre l’exploitation illégale de minerais par les étrangers ; renforcer les mécanismes de protection de défenseurs de droit de l’homme ; appuyer l’entrepreneuriat féminin à travers la création d’un fonds pour l’entrepreneuriat féminin ; mettre en application la politique nationale sur l’environnement, spécialement dans ses actions liées au reboisement ; affecter les inspecteurs de l’EPST nouvellement recrus dans leurs lieux de travail afin de promouvoir un suivi régulier des activités pédagogiques et les remplacer par les nouvelles unités ; supprimer toutes les barrières et réprimer les tracasseries policières et militaires observées dans plusieurs provinces de la RDC ; promouvoir la justice et un État de droit dans le pays ; réhabiliter les routes de dessertes agricoles dans l’ensemble du pays afin de promouvoir l’agriculture et lutter contre l’insécurité alimentaire chronique ; mettre en œuvre le plan d’aménagement du territoire national afin de lutter contre les constructions anarchiques ; créer une commission chargée du suivi et d’évaluation de différents accords signés par la RD Congo dans le cadre de la coopération régionale et internationale ; réprimander les auteurs de corruption et concussion dans les institutions tant publiques que privées ; mettre en œuvre des mécanismes urgents visant à promouvoir l’exploitation de gaz méthane dans le lac Kivu ; adopter des mesures d’encadrement et de défense des Congolais expulsés des pays voisins et plus particulièrement ceux expulsés en Angola ; veiller à l’ouverture des frontières dans la province du Kwango ; décourager le mariage précoce des jeunes filles par l’installation des tribunaux de paix dans chaque territoire/ commune ; organiser les activités de jeunes taxi motos, appelés communément “WEWA” afin de lutter contre le banditisme urbain, spécialement dans la ville de Kinshasa ; supprimer les attributions de coopératives au Ministère des Mines qui a failli à ses missions ; réduire les écarts de traitement salarial entre les enseignants de milieux urbains et ceux de milieux ruraux ; déplacer l’État-major de l’armée congolaise dans la partie Est du pays comme promu par le Chef de l’Etat lors de la campagne électorale ; paider pour la réorientation du mandat de la MONUSCO afin qu’elle soit plus pro-active ; mettre en pratique les mesures visant l’interdiction de l’usage des emballages plastiques dans le pays ; initier des opérations de délimitation des frontières inter provinciales ; procéder à l’inspection de travaux de construction sur la Nationale n°1 afin de mieux contrôler les travaux exécutés par les entreprises chinoises…

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :