mbet

Connect with us

Société

Promotion et la protection des droits de l’homme à Bulungu: le nouveau chef d’antenne de la CNDH, Me Edo Mbambi, affiche ses ambitions 

Published

on

Installé comme nouveau chef d’antenne territoriale de la Commission nationale des droits de l’homme, Me Edo Mbambi a reçu de sa hiérarchie la mission de protection et de promotion des droits de l’homme dans le territoire de Bulungu.

Devant plusieurs personnalités notamment l’administrateur du territoire de Bulungu, les membres du comité territoriale de sécurité, le magistrat du parquet, le juge du tribunal, le député provincial, les avocats du ressort ainsi que les membres de la Société civile et tant d’autres, ce dernier a pris officiellement son fauteuil de coordonnateur territorial. C’est le chef d’antenne de Kikwit, ayant reçu mandat du coordonnateur provincial, qui a présidé cette cérémonie d’installation.

Motif de joie pour le patron de l’administration du territoire de Bulungu, Bernardin Mbwankimi, celui-ci se dit content de voir un praticien de Droit prendre ses fonctions.

De son côté le nouveau chef d’antenne territoriale s’est dit très satisfait et a promis de promouvoir les droits de l’homme dans ce coin de la province qui est d’ailleurs une des missions lui assignées par sa hiérarchie. Ses ambitions étant exprimées, place maintenant au travail !

Il sied de noter que cette cérémonie s’est déroulée le 24 février dernier dans le chef-lieu du territoire qui porte le même nom.

David Mayele/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Un policier et un civil tués ce dimanche à Djugu :”Même un abattoir a des normes à suivre !», s’exclame le chef du groupement Bedja-Magosa

Published

on

Les éléments de la milice CODECO ont signé une nouvelle incursion la matinée de ce dimanche 22 mai 2022 au village Scierie-Abelkozo, dans le groupement Bedja-Magosa, en secteur de Banyali Kilo, dans le territoire de Djugu en Ituri.

Lors de cette enième incursion, ces miliciens ont tué un policier et un civil avant de détaler.

Information livrée à CONGOPROFOND.NET par le chef du groupement précité qui indique que ce village se vide de nouveau de ses habitants.

Mombiane Basiloko informe par ailleurs que la plupart des auteurs de ce forfait ont été identifiés par les habitants. «Je ne sais pas comment expliqué. Ils ont attaqués le matin et ont tué un policier et un civil. J’ai déjà dénoncer plusieurs fois, même l’abattoir à des normes à suivre », s’est-il inquiété.

Cette autorité coutumière en appelle à l’implication des autorités compétentes pour rétablir l’autorité de l’État dans cette partie de Djugu, l’un des territoires «les plus meurtris» de la province de l’Ituri, sous état de siège depuis plus d’une année.

Verite Johnson/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising