Connect with us

Actualité

Promotion du football féminin : la 1ère édition du tournoi “Initiative Plus” a vécu !

Published

on

Lancé depuis le 03 septembre dernier par l’asbl “Essor et expansion des Congolais”, sous le haut patronage de la première dame honoraire, Marie Olive Lembe Kabila, le tournoi de football féminin a tiré ses rideaux ce vendredi 17 septembre au terrain du Collège de la salle avec le sacre des filles de Rancing Club de Golf qui empochent au passage une cagnotte de 1500 dollars américains.

Ce premier tournoi dit également de Cohésion Nationale est l’oeuvre du patron de l’asbl, “Essor et expansion des Congolais” du mécène sportif, Papy Tamba. Il avait comme objectif de promouvoir le football féminin en RDC pendant cette période des vacances, mais également aider les potentiels détecteurs de voir les talents pour une campagne européenne ou autres afin que ces filles accomplissent leurs rêves.

Cette ASBL qui s’est distinguée dans plusieurs plusieurs domaines a déjà organisé onze tournois pour les garçons, ce qui a permis à certains jeunes d’évoluer en Europe, et dans des clubs de luttes du pays.

Absente lors de la finale, la première dame honoraire, Marie Olive Lembe Kabila, surnommée “mama Wa Roho”, a été représentée par Madame Elyse Nsimire, une de ses proches collaborateurs. C’est cette dernière qui a remis les prix à toutes les équipes participantes.

Le Rancing Club de Golf, qui a battu en finale l’équipe l’OCD talent aux tirs au but (6-5), après un match nul d’un but partout, a gagné une cagnotte de 1500 $ dollars, tandis que l’équipe deuxième classée a eu 1000 dollars. L’équipe placée troisième a bénéficié de 750 dollars tandis que la quatrième a eu une enveloppe de 500 $.

Satisfait du déroulement de ce tournoi, Papy Tamba n’a pas manqué de remercier le sponsor officiel de ce tournoi dénommé “Initiative Plus”.

“C’est un sentiment de grande satisfaction, d’abord parce que maman Olive Lembe avait dit Oui toute de suite à ma sollicitation. J’ai profité de son altruisme et de l’amour qu’elle a toujours témoigné pour encadrer les jeunes et autres(…) Je suis un opérateur sportif, je suis président de trois équipes de football, lorsque nous graviton autour de certaines personnalités, notre rôle c’est aussi d’apporter les doléances de la population auprès de ces autorités. Le football féminin souffre des certains maux. Il y avait un cri de détresse, moi j’ai servi seulement de pont auprès de Maman Olive Lembe Kabila”, a-t-il expliqué.

Notons que l’organisateur a promis d’autres éditions dans les jours qui suivent, mais également l’organisation d’un tournoi pour les paralytiques dans plusieurs disciplines.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

L’UNC Stéphane Mashukano formel : « Kagamé est en perte de vitesse et va vers sa chute !»

Published

on

Digérant mal les propos du président de la République rwandaise, Paul Kagamé, qui se considère victime de la guerre dans l’Est de la RDC, Heri Mashukano Stéphane, secrétaire interfédéral du parti politique Union pour la nation congolaise (UNC) au Nord-Kivu et coordonnateur de l’Union Sacrée dans la même province, est monté au créneau ce mercredi qualifiant cette sortie médiatique de “raté”. Il souligne même que le président Kagame a manqué l’occasion de se taire pour une fois de plus.

« C’est une nouvelle sortie ratée de la part de Kagame. Il a manqué la chance de se racheter, mais du moins il ne peut plus se racheter par ce qu’un léopard mourra toujours dans sa peau… Je ne sais pas si Monsieur Kagame pense que le monde tourne autour de lui. Je l’ai souvent dit que Hitler était arrogant, mais il avait fini dans l’acide. Monsieur Kagame doit éviter de terrasser le monstre de peur qu’il ne se réveille et qu’il lui demande des comptes », explique-t-il.

Heri Mashukano Stephane rappelle au président Rwandais que la RDC n’est pas « une sorte de chasse gardée pour lui ».

A l’en croire, le Rwanda, ou mieux son président ne fait pas peur aux Congolais. « Tout ce qu’il fait, souligne-t-il, c’est faire peur à soit même et à sa politique d’occupation ».

Pour cet acteur politique du Nord-Kivu, le président Kagame doit comprendre que tenter de déplacer les bornes est une malédiction. « Heureusement pour nous il tente, mais il n’y parviendra pas et nous sommes tous mobilisés pour faire échec à son projet machiavélique », souligne Heri Mashukano Stephane.

Dans la foulée, Heri Mashukano Stéphane renseigne que Kagame est un homme en perte de vitesse. Selon lui, il y eut un temps Kagame était le coq de la région des Grands Lacs, mais actuellement il n’a plus ses capacités. « A un certain moment il se prenait pour l’homme fort de la région. Mais aujourd’hui, il est en train d’y laisser ses plumes ; ce n’est plus le même Kagame , c’est un monsieur en perte de vitesse quand vous voyez ce qui se passe autour de lui et même dans son pays tout est claire Kagame va vers sa chute ! », lâche l’interfédéral de l’UNC au Nord-Kivu.

Pour rappel, sur demande de l’Union Africaine, une rencontre entre le président Congolais Felix Antoine Tshisekedi et son homologue Rwandais est prévue ce mercredi à Lusaka en Angola. Déjà, cette rencontre alimente le débat sur la toile coté congolais, plusieurs groupes et mouvements recommandent au président de la République de ne pas signer un quelconque accord avec le Rwanda au sujet de la situation sécuritaire dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Franck Kaky/CONGOPROND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising