Connect with us

Provinces

Présentation de la province du Kasaï-Central

Published

on

Kasaï-Central est depuis 2015 une province de la République démocratique du Congo à la suite de l’éclatement de la province du Kasaï-Occidental

Administration

Chef-lieu

Kananga

Plus grande ville

Kananga

Sénat

4 sièges

Gouverneur

Dénis Kambayi Tshimbumbu

Démographie

Population

2 976 806 hab.

Densité

50 hab./km2

Langue(s)

Officielle : Français
Nationale(s) : Tshiluba

Superficie

59 111 km2


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Provinces

Kwango : Le maire reporte in extremis l’élection du président du Conseil Urbain de la Jeunesse et charge le gouverneur

Published

on

L’élection du président du Conseil Urbain de la Jeunesse de Kenge, prévue ce samedi 02 juillet à Kenge (chef-lieu de la province du Kwango), n’a pas eu lieu. Pour cause, l’annulation par le Maire de la ville de Kenge, Mvunzi Tubavidiko Augustin.

Une surprise dans la salle des conférences du collège Saint Jean-Bosco. Les candidats au poste de “président” du Conseil Urbain de Kenge, les électeurs et les jeunes de la ville venus assister à cette activité prestigieuse.

Tout allait bien ce matin, et les tractations se sont bien déroulées entre les candidats et les électeurs. Le Maire de la ville de Kenge, Augustin Mvunzi Tubavidiko, a, lors de son discours, annoncé le report de l’élection.

La surprise a gagné même le Président du Conseil provincial, Michée Mitondo, qui auparavant a encouragé les candidats du Conseil Urbain. Le Maire de la ville de Kenge a ainsi asséné un coup insupportable à l’organisation des élections. Il a immédiatement quitté la salle sous escorte de la police. Approché par la presse, le Maire a déclaré qu’il suit les instructions du gouverneur de province, Jean-Marie Peti-Peti.

Surpris et pris de colère, le président du conseil provincial de la jeunesse, principal organisateur de cette élection, a déclaré devant la presse être déçu par l’acte du Maire. Pour lui, c’est une réception pour tous les jeunes de la ville de Kenge. Il pense que le Maire lui a aussi brûlé la politesse en laissant préparer cette élection jusqu’au moment de la prise de paroles dans la salle.

Le candidat Saül Lubamba, l’un des favoris à cette élection, s’est dit également surpris. Le même sentiment est partagé par le candidat Gloire Menga, qui regrette tous les efforts et moyens mis en jeu pour préparer l’électorat. Le candidat Nelson Fayulu, proche du gouverneur Peti-Peti, a refusé de commenter l’annulation de l’élection.

Un groupe de jeunes a décidé d’organiser une marche pour exiger la démission du Maire de la ville, pour cet “affront” à l’égard des jeunes.

Nombreux pensent que le Maire a menti sur la décision du gouverneur d’annuler l’élection.

Émile YIMBU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising