K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

Paix et Sécurité à Lomami : le gouverneur Lubamba consulte les forces vives

Published

on

 

Soucieux de maintenir la paix, l’unité et la cohésion au sein de sa province, le gouverneur Sylvain Lubamba Mayombo a entamé, depuis quelques jours, une série de consultation sociale avec les différentes structures de la Société civile.

À la réunion de ce week-end au centre des jeunes de Kabinda, devant une cinquantaine des responsables de structures de la Société civile, le représentant du chef de l’État dans l’espace Lomamien a levé l’équivoque au sujet des malentendus nés de son récent point de presse.

Pour Lubamba Mayombo, le malentendu a eu lieu avec plusieurs interprétations, mais l’essentiel est d’oublier et de regarder dans la même direction pour faire régner la paix dans la province de Lomami.

Animé par l’esprit d’une gestion participative, le gouverneur de province a annoncé la création imminente d’un cadre de concertation entre l’exécutif provincial et les structures de la société civile afin d’évaluer et de regarder désormais dans la même direction.

Le dialogue ayant été privilégié par tous, le numéro 1 de la province de Lomami a de nouveau invité toutes les structures à une autre réunion le week-end prochain pour la présentation de leurs cahiers de charge.

Notons que cette rencontre a bénéficié de la présence de l’honorable président de l’Assemblée provinciale de Lomami et de plusieurs hommes de Dieu.

Junior Mpandanjila/CONGOPROFOND.NET

À la Une

Ituri : 12 cas de décès en 5 mois à la prison centrale de Bunia 

Published

on

12 cas de décès des détenus ont été enregistrés à la prison centrale de Bunia depuis le début de l’année 2022.

Des chiffres livrés à la presse ce lundi 16 mai 2022 par le directeur de cette maison carcérale.

Le lieutenant Colonel Camille Nzonzi Mokonyo attribue ces décès aux maladies mais aussi au manque des intrants nécessaires au centre hospitalier de cet établissement pénitentiaire.

À la cité aussi il y a des décès chaque jour, nous au niveau de centre de santé de la prison, nous faisons ce qu’on peut faire…”, indique le directeur de cette maison carcérale.

Les 3 médecins et 7 corps soignants de cette structure sont obligés parfois de référer les détenus malades à l’hôpital général de référence de Bunia pour des soins appropriés.

Construite pour une place de 500 détenus, la prison centrale de Bunia compte actuellement 2 191 détenus dont plus de 1200 sont des prévenus.

Verite Johnson/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising