Connect with us

Actualité

OGEFREM : Adam Bombole en appelle aux sanctions contre les grévistes pro Sayiba

Published

on

L’ancien candidat à la présidence de la République 2012, Adam Bombole a demandé les autorités à sanctionner les agents et cadres de l’OGEFREM qui ont refusé de travailler ce mardi 15 septembre 2020 pour protester contre la libération de leur Directeur Général Patient Sayiba arrêté la veille par le parquet général près la cour d’appel de Kinshasa/Gombe.

Pour Adam Bombole, c’est un comportement répréhensible à sanctionner.

“Une entreprise publique n’est pas propriété d’un individu ou d’un camp politique !
La justice, qui instruit à charge et à décharge, doit exécuter sa tâche en toute sérénité !
Autrement, la déliquescence du pays en marche !,” a-t-il écrit sur son compte Tweeter ce mardi 15 septembre 2020.

Les agents de l’OGEFREM ont scellé leurs bureaux pour protester contre la détention de leur directeur général Patient Sayiba ce mardi.

Ils revendiquent la libération de Patient Sayiba, considérant son arrestation comme injuste et politisée.  

Autour de ces agents, l’Intersyndical a tenu une mise au point, réitérant son soutien à Patient Sayiba.

« C’est un acharnement politique. Il n’y a rien de juridique dans cette affaire. Nous restons mobilisés derrière le Directeur général Patient Sayiba et appelons les autorités à intervenir pour que cesse cet acharnement », explique le responsable de l’intersyndicale.

Thierry Mfundu/CONGOPROFOND.NET