K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

Nord-Kivu : relâchement des mesures barrières et hausse des cas de Covid-19

Published

on

 

La hausse des cas de Covid-19 dans la province du Nord-Kivu se justifie par le relâchement des mesures barrières contre cette maladie.

Le gouverneur de province Carly Nzanzu Kasivita l’a dit, le jeudi 09 juillet 2020 à Goma, au cours d’un café de presse organisé par l’Union nationale de la presse du Congo (Unpc/Nord-Kivu).

Pour le chef de l’exécutif provincial du Nord-Kivu, au début, les gens ont observé ces mesures. Mais actuellement, beaucoup de personnes s’en passent et la conséquence, c’est cette flambée des cas de cette maladie, avec 174 cas.

« Il s’avère qu’aujourd’hui l’engagement communautaire, on est en train de l’échouer au Nord-Kivu en rapport avec la Covid-19. On retiendra qu’à un moment donné, il y avait un engament soutenu de la population du Nord-Kivu. Nous avons eu la satisfaction de beaucoup de gens en rapport avec les attitudes de la population de Goma. Mais ce dernier temps, nous constatons nous-mêmes qu’il y a un relâchement, nous constatons nous-mêmes qu’il y a contamination, une propagation de cas, et au jour d’aujourd’hui, nous avons 174 cas », a regretté Carly Nzanzu Kasivita.

A cette occasion, il a annoncé que la prison centrale de Munzenze à Goma a été aussi touchée par la pandémie de Covid-19 avec 8 cas enregistrés. Toutefois, l’autorité provinciale a rassuré que la situation est sous contrôle, surtout avec l’isolement des malades et leur prise en charge.

« On a des cas dans la prison centrale de Munzenze, 8 cas, et nous avons commencé les mesures de prophylaxie dans la prison. Nous avons même envisagé de construire en urgence en bâches, déplacer certains bureaux et permettre une séparation des suspects avec les gens qui ne sont pas suspectés. Toutes les mesures sont déjà prises jusque-là au niveau de la prison. Les 8 cas confirmés sont déjà séparés, les suspects sont dans un autre bloc », a indiqué le gouverneur de province.

Ainsi, Carly Nzanzu Kasivita a appelé ses administrés à s’approprier la riposte en observant les mesures barrières contre le Coronavirus pour renverser la tendance.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET

À la Une

La députée Solange Masumbuko Nyenyezi aux FARDC:” Recevez mes encouragements et ne baissez pas les bras !”

Published

on

Chers vaillants soldats, en cette journée de la Libération nationale, je m’adresse à vous en ces mots:

Primo, en souvenir des filles et fils patriotes qui sont tombés sous le drapeau national, versant leur sang pour sauver toute la nation, je verse, en effet, mes larmes d’une mère; et toute la République se souvient d’eux.

Secundo, grande est ma joie de constater la dévotion, la bravoure et la détermination avec lesquelles vous portez à coeur cette nation bénie, vous vous battez pour la stabilité et la sécurité du territoire national et défendez les frontières de la RDC notre pays, nonobstant les diverses difficultés rencontrées sur terrain. Ainsi donc, je sèche mes larmes quant à ce.

Tertio, je ne cesse de ménager aucun effort pour booster jusqu’à la fatigue l’autonomisation des dépendantes femmes militaires, policières et et autres dépendants de nos FARDC par les différentes actions posées à travers mon ONG “ADEAC” et ma Fondation “SOMA”.

In fine, recevez mes encouragements et ne baissez pas les bras. Continuez à défendre l’intégrité territoriale nationale. Ainsi, toute la nation vous en sera reconnaissante.

Allez-y Chères FARDC!

Honorable Solange Masumbuko Nyenyezi Amisi
Députée Nationale

Continue Reading

K-WA Advertising