Connect with us

À la Une

Nord-Kivu/Goma : Un premier stade omnisport paralympique pour des personnes avec handicap

Published

on

 

Le premier stade omnisport paralympique du Nord-Kivu servira de cadre à tous les athlètes à mobilité limitée pour les entrainements et d’autres compétitions. Construit par la CICR, son inauguration est intervenue ce vendredi 10 mai à Goma par le ministre provincial des sports.

Cette activité a connu la participation de plusieurs personnalités tant politiques que sportives dont certains joueurs des équipes nationales paralympiques du Rwanda et de la RDC sans oublier d’autres athlètes venus des provinces de la Tshopo et du Sud-Kivu.

Le chef de la Sous-Délégation du CICR Goma, Monsieur Carlos Batallas a indiqué à cette occasion que cet ouvrage qui répond au standard international, servira de sport aux personnes avec handicap du Nord-Kivu et de la sous-région.

Quant au ministre provincial de sport qui a procédé à la coupure du ruban symbolique de cette infrastructure sportive, il a félicité son partenaire, le CICR pour la construction de cette aire de jeu. Olivier Kamunzinzi a par ailleurs, aussi invité les athlètes présents à faire preuve de professionnalisme et à ne plus de se sous-estimer.
« Vous ne devez plus vous négligez en vous considérant comme toujours vulnérables.
La province du Nord-Kivu attend de vous le meilleur de vous-même en portant haut son étendard dans diverses compétitions de ce domaine », a-t-il conseillé avant de promettre que ce bijou sera géré en bon père de famille.

De leur côté, les bénéficiaires se sont dits contents pace que désormais ils ont un espace bien entretenu pour s’entrainer en temps réel.
Ils seront ainsi en forme pour bien affronter les différentes compétitions de haute facture.

La manifestation du jour s’est clôturée par un match inaugural de basket sur fauteuil roulant entre le Rwanda et la RDC. Cette dernière l’a emporté par 37 à 24.

A part, le basket-ball sur fauteuil roulant, plusieurs autres disciplines sportives paralympiques y seront pratiquées parmi lesquelles le goal ball, le sitting volley-ball, le tennis de table, le boccia et le para-badminton.
Il a la capacité d’accueil de plus de 250 personnes.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Or: Remplacements des réserves et nouvelles opportunités pour sécuriser le programme de KIBALI étalé sur plus de 10 ans

Published

on

La plus grande mine d’or d’Afrique, Kibali, est sur la bonne voie pour le remplacement de ses réserves réduites par l’exploitation en 2022, tandis que de nouvelles opportunités de croissance soutiendront également son plan d’affaires étalé sur plus de 10 ans et son statut de l’un des actifs de niveau 11 de Barrick Gold Corporation.

Le président et président directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré à la presse aujourd’hui que le gisement prolifique KCD de Kibali continuait d’offrir de la valeur supplémentaire vu que le forage actuel est axé sur la conversion des ressources en réserves et sur l’exploration des filons qui sont encore ouverts en profondeur. En outre, les cibles de Mengu Hill, Ikanva et Gorumbwa présentent le potentiel nécessaire pour renforcer le portefeuille souterrain de Kibali.

« Kibali est une opération très rentable avec ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale qui couvrent la majeure partie de ses besoins énergétiques. Elles seront suppléées par une nouvelle centrale solaire de 17MW qui, une fois achevée en 2025, fera passer la part des énergies renouvelables dans les sources énergétiques de la mine de 81% à 93%, » a déclaré Bristow.

Les références écologiques de Kibali comprennent également la réduction continue des eaux douces provenant de la rivière Kibali et un programme de reboisement qui, à ce jour, a permis de planter plus de 10,000 arbres. La mine poursuit son programme d’appui à la conservation de la biodiversité au Parc National de la Garamba en RDC, avec la réintroduction des rhinocéros provenant d’Afrique du Sud. Les 16 premiers rhinocéros sont attendus à Garamba d’ici la fin du deuxième trimestre de cette année et seront suivis de 60 autres au cours des trois prochaines années.

Conformément à la politique globale de Barrick consistant à employer et à promouvoir les ressortissants du pays hôte, Arthur Kabila a été nommé premier directeur général congolais de Kibali. Depuis l’année dernière, huit autres postes clés de direction et techniques sont désormais occupés par des Congolais.

 

Tshieke Bukasa/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising