Connect with us

À la Une

Musique: consolidation des relations entre USA et RDC grâce au Jazz

Published

on

Dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale du Jazz, l’ambassade des Etats-Unis en RDC a organisé un atelier et une jam session ce jeudi 29 Avril à 10h à la section culturelle de cette représentation diplomatique à Kinshasa. Une session qui a permis aux participants de comprendre les origines du Jazz.

Occasion pour Isaac Kayemba, assistant culturel à l’ambassade des États-Unis à Kinshasa, de remercier les participants, par un mot de circonstance chaleureux, avant de laisser la place aux intervenants pour brosser l’importance de la musique jazz.

“Cela fait presque 1 an et demi qu’il n’y a pas eu d’activités ici à l’ambassade à cause de la pandémie Covid-19. Mais qu’à cela ne tienne, nous respectons les mesures barrières telles que édictées par les autorités. L’idée, ici, est de partager nos deux cultures, américaine et congolaise”, a expliqué Isaac Kayemba.

Plusieurs intervenants ont concouru à ce grand rendez-vous, notamment Trésor Tshibuyi, Paul Leperc alias “Jafrozz”, Gaby, Kojak, King Alesh, etc. Ces professionnels de la musique ont expliqué, chacun son tour, l’origine, les mutations et les différentes variantes qu’a connu le jazz jusqu’à ce jour.

Le plus important à retenir est que le jazz est né à la fin du 19ème et début du 20ème siècle, dans les États du Sud des États-Unis (principalement la Nouvelle-Orléans), sur initiative de la communauté noire afro-américaine.

En effet, entre le XVIème et le XIXème siècle, les esclaves qui débarquaient aux États-Unis ont emmené, avec eux, leurs traditions musicales et instrumentales.

À l’origine, le jazz prend l’apparence de work songs chantées par les esclaves au cours des journées passées dans les plantations. En parallèle, on apprécie les gospels songs dans les lieux de culte. Ces nouveaux styles musicaux mêlent le chant avec le mouvement et la danse énergique. ” Ils n’étaient pas bien vus dans la société, car liant l’image de l’esclavage à la population afro-américaine”, indique-t-on.

Les intervenants ont souligné que ce mélange de deux cultures a agendré le Jazz.

Signalons que le prochain festival international du Jazz en République démocratique du Congo aura pour thème “Jazz 25”

Baby Mosha/Congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some

À la Une

TP Mazembe: Le technicien Coppolani porte plainte contre Kitengie, Siadi Baggio et Adolphe Kabamba

Published

on

« Aujourd’hui, j’ai déposé plainte contre Frédéric Kitengie et Siadi Baggio pour diffamation, et contre Adolphe Kabamba pour propos racistes et haineux. Ma plainte à la FIFA, ce sera pour rupture abusive du contrat, diffamation et racisme », a déclaré le technicien français Alexandre Coppolani après l’annonce par le TP Mazembe, ce lundi 04 juillet, de la fin du contrat qui le liait à son préparateur physique.

Contacté par nos confrères de “Ma vie pour Mazembe”, le technicien français s’est montré confiant tout en fustigeant le comportement du manager du TP Mazembe, Frédéric Kitengie, qui selon lui, va tuer le club en continuant ainsi.

Il annonce avoir déposé trois plaintes au pénal en France et ajoute que aujourd’hui mardi, il saisira la FIFA.

Dejà quelques minutes après la publication du communiqué sur le site web des Corbeaux sur la rupture de son contrat, le technicien français a réagi sur sa page facebook en ces termes.

«Je remercie les fans du TP Mazembe pour les moments que nous avons partagé, je tiens a les assurer que j’ai tout donné pour ce club.»

«J’ai apporté le maximum que je pouvais. Je remercie le président Moïse Katumbi pour sa confiance et le conseiller Ramazani pour son soutien sans faille. Je souhaite toute la réussite à ce grand club mais aussi du changement dans le management.»

«Plusieurs postes ne peuvent pas être occupés par un seul homme ( manager, directeur sportif, journaliste, agent des joueurs, avocat à ses heures perdues, directeur de chaîne de TV, voyagiste) qui veut avoir le contrôle sur tout mais qui ignore peut-être qu’il y a des règles et des lois en dehors de la RDC.»

Affaires à suivre !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising