Connect with us

Actualité

Mont-Ngafula : une dizaine de DJ aux arrêts pour nuisance sonore à Cité Pumbu

Published

on

C’est un joli coup de filet que le bourgmestre de la commune de Mont-Ngafula, Jean Claude Mopanga, a réalisé, cette nuit du mardi 24 au mercredi 25 novembre,
pour lutter contre la nuisance sonore qui a pris de l’ampleur dans sa juridiction. Au total, une bonne dizaine de barmen et DJ ( Personne qui crée des effets musicaux en manipulant des sons enregistrés), ont été mis aux arrêts et leurs matériels( mixeurs, baffles, etc.) confisqués.

Une action saluée par bon nombre d’habitants de cette commune fatigués de se lamenter de cette situation qui a longtemps durée.

En effet, plusieurs espaces et débits de boissons de ce secteur jouaient inlassablement de la musique jusqu’à tard dans la nuit, malgré les dernières mesures du gouvernement provincial qui règlementent l’heure de l’ouverture et de fermeture des bars et terrasses.

Une musique se jouant à tue-tête surtout dans la soirée, au moment où plusieurs travailleurs cherchent le repos et des élèves le sommeil. Des décibels produits par ces espaces étaient insupportables pour beaucoup d’habitants.

Notons par ailleurs que ces bars et terrasses se trouvent non loin de certains centres médicaux où sont reçus divers malades.

Autant qu’à Mont-Ngafula, la pollution sonore est constatée dans presque toutes les communes de la capitale.

Rappelons qu’une récente décision du gouvernement provincial imposait aux bars et terrasses dans la ville de Kinshasa de n’ouvrir que de 18H à 23H00. Au regard de l’ampleur de la nuisance sonore, plusieurs observateurs continuent de s’interroger sur l’application de cette mesure.

Rappelons que la commune de Mont-Ngafula à Kinshasa est actuellement dirigée par Jean Claude Mopanga qui venait d’être nommé à ce poste en remplacement de Tryphon Wobin. Il a officiellement pris ses fonctions le samedi 26 septembre dernier.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET