Connect with us

Economie

Mines: Mealtop, le plus important actionnaire de la société Melfas, a signé avec une société congolaise pour s’approvisionner en cobalt et cuivre durant 3 ans 

Published

on

Mealtop, le plus important actionnaire de la société Melfas cotée sur la bourse Kosdaq, a signé avec une société congolaise pour s’approvisionner en cobalt et cuivre sur une période de plus de 3 ans. Cette société soutient diverses business avec le Viêt-Nam, la RD Congo et l’Italie depuis 2019.

Alors que les tractations ont commencé depuis le début de cette année 2021, l’étape de la signature du contrat, à travers une société locale, grande échelle était atteinte en juillet 2021 pour le commerce des ressources de la RD Congo, pays reconnu comme très riche en ressources naturelles.

La société a effectué une visite de prospection en juin 2021 afin de signer un contrat de fourniture des ressources minérales. A cet effet, elle a consulté divers ministères du gouvernement congolais et des entreprises.
Parmi les contenus de discussions, le contrat cobalt-cuivre a été négocié avec la GECAMINES, une société d’Etat sous la tutelle du ministère des Mines de la RD Congo, qui gère toutes les ressources du pays.

Avec la province de Lualaba, laquelle qui est connue comme le royaume du cobalt, les consultations étaient basées sur le développement minier, l’établissement d’une usine de traitement des minerais sur place ainsi que le développement du système de trading des minerais avec le Centre de Négoce de Musompo.

Le 14 septembre 2021, Mealtop peut fièrement annoncer avoir signé deux contrats de large échelle pour l’approvisionnement en ressources avec UBC SARL(Unites Business Company SARL), une société minière et de construction en RD Congo en la date du 11 septembre 2021 et un autre contrat en date de 13 septembre.
Une collaboration avec une usine de traitement de minerais a aussi été signé en date de 6 septembre 2021.

Le prix de Cobalt, Lithium et Nickel, qui sont les intrants clés pour les batteries, ont augmenté sensiblement pour atteindre respectivement 70%, 100% et 40% par rapport à l’année passée, et le prix de cuivre, nécessaire pour le moteur électrique aussi a bondi de plus de 50%.

La compétition pour s’assurer une source fiable et globale des ressources minières prédite par MEALTOP est à craindre assez pour être appelée une vraie guerre maintenant. Si c’est finalement une réussite pour Melfas, les pays impliqués y trouveront des bénéfices dans leur développement économique et pour la Corée du Sud ça serait d’une grande assistance pour sécuriser le moteur de, croissance du future.

Les entreprises liées, y compris MELFAS, sont attendues pour devenir des modèles pour dépasser avec succès la crise post corona.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

 


There is no ads to display, Please add some

Economie

SADC : Kinshasa accueille la 6ème Semaine annuelle de l’industrialisation 

Published

on

C’est au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue le lundi 1er août 2022, dans la capitale Kinshasa, au Pullman Hôtel à la Gombe, que l’annonce relative de la 6ème Semaine de l’industrialisation de la SADC(SIW), a été faite devant la presse.

A en croire les organisateurs de ces assises qui l’ont fait savoir devant les médias, cette sixième semaine annuelle de l’industrialisation de la SADC va se tenir en marge du 42ème Sommet ordinaire des chefs d’états et des gouvernements de la SADC prévue au 17au 18 août 2022 à Kinshasa, sous les auspices du gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC). Y ont pris part :Julien Paluku Kahongya, ministre de l’Industrie et son collègue de l’Intégration régionale Didier Manzenga, le secrétaire exécutif adjoint de la SADC aux affaires coopératives ainsi que le directeur de développement. L’objectif de cet échange avec la presse était de sensibiliser sur cette semaine annuelle de l’industrialisation de la SADC qui s’ouvre et aussi de démontrer la stratégie d’industrialisation et la feuille de route de la SADC 2015-2063 et des objectifs de la SIW 2022. Ces assises vont se tenir au Palais du peuple, siège du parlement situé dans la commune de Lingwala.

Il s’agit d’une plate-forme annuelle d’engagement à la fois public-privé avec comme unique objectif de promouvoir des nouvelles opportunités pour le commerce intra-africain pour développer des chaines des valeurs transfrontalières et aussi pour mieux identifier des opportunités d’investissements en Afrique australe. Il sied de relever que cette activité se tient chaque année et réunit les différentes attentes du secteur privé, des décideurs régionaux et mondiaux, des institutions de financement de développement, des fonctionnaires de la SADC, des donateurs, des membres de la société-civile et des industriels en vue de mieux identifier des opportunités diverses dans ce secteur ainsi que les différents obstacles qui freinent le développement de ce secteur au niveau de l’échelle continentale.

Pour ce qui est du principal thème retenu dans le cadre de cette sixième édition de la Semaine de l’industrialisation de la SADC(SIW), prévue dans la capitale Kinshasa en RD Congo, est : « Promouvoir l’industrialisation par le biais de l’agro-traitement, à travers des minéraux et des chaines de valeur régionales en vue de développer des chaines de valeurs régionales pour une croissance économique à la fois inclusive et surtout résiliente”.

Toutefois, il faut noter que le choix de ses assises de la SIW2022 à Kinshasa n’est pas du tout un hasard car il y a sous peu le gouvernement de la RDC, par le biais de son ministre de l’industrie Julien Paluku Kahongya, venait de lancer il y a quelques mois le développement des chaines de valeurs de batteries électriques grâce à ses minerais vert. Hormis cette principale initiative, il y a lieu également d’ajouter plusieurs autres qui sont mises en place par le gouvernement dans le cadre de la gestion des ressources naturelles, le développement de la transition énergétique par le développement de la chaine de valeurs des batteries électriques en RDC et replacer la RDC comme non seulement un pays solution mais surtout, comme étant la meilleure destination des investissements dans ce secteur. D’où, il y a lieu de citer parmi les initiatives prises pour mieux favoriser le développement de ce secteur l’on note entre autre : la mise en œuvre d’un plan directeur d’industrialisation de la RDC pour le développement des zones économiques spéciales dans le corridor Est, la mise en place des stratégies visant le financement des projets industriels à impact socio-économique à court terme et des garantie financière au profit des porteurs de projets sous l’égide du comité de pilotage national, etc.

Notons que plusieurs panels d’experts seront prévus, des expositions, des visites des quelques unités de productions par les invités et une descente de terrain au niveau de la zone économique spéciale de Maluku, etc.

Melba Muzola/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising