Connect with us

Société

Meurtre de ” Souris Djani Mambika ” à Mambasa : le militaire auteur ne serait pas commis à la garde des Chinois

Published

on

Un administrateur d’un foyer minier a été tué par un militaire de la 31ème brigade dans la nuit du dimanche au lundi 06 septembre 2021 dans le territoire de Mambasa.

Le nommé Ibrahim SOURIS DJANI MAMBIKA a été tué à Sun City près de Biondo, dans le groupement Bapongomo, dans la chefferie des Babila Babombi.

Arrêté par les services de sécurité, l’auteur de ce crime crapuleux a été lynché par la population lors de son cheminement vers l’auditorat pour l’instruction de son dossier. Acte jugé “incivique” et condamné par plus d’une personne.

Contrairement aux versions racontées dans les médias sociaux, des sources situées dans la zone informent que ce militaire se retrouvait dans ce lieu pour accomplir ses missions régaliennes.

“Normalement les militaires sécurisent toute la population sans distinction car l’armée est républicaine”, mentionne une source dans la zone qui a requis l’anonymat.

D’autres sources, quant-à-elles, précisent que ce militaire tueur faisait partie de l’unité qui a pacifié cette zone après les menaces de feu Morgan, Manu, Kyandenga et Mangaribi dont les éléments circulent encore dans la zone. “Des événements qui datent avant même l’arrivée des Chinois”, indique-t-on.

“Ce militaire aurait tué ce jeune après une dispute autour de sa carte mémoire perdue pendant qu’ils étaient ensemble”, renseigne une autre source. Puis de renchérir : ” Ce militaire a abandonné son poste de travail pour aller commettre de forfait à 2 heures de marchesm en déhors de la position la nuit”.

Notons-le, le militaire auteur de cette tuerie était en déploiement à Biondo pour la surveillance. Néanmoins, son forfait est aussi condamné par plusieurs couches.

CONGOPROFOND.NET