Now Reading:
Méthode Mullenda aux députés provinciaux: ” Dieu vous a laissé la liberté de choisir entre le bien et le mal…”( RDC/Sénatoriales 2019)
Full Article 3 minutes read

Méthode Mullenda aux députés provinciaux: ” Dieu vous a laissé la liberté de choisir entre le bien et le mal…”( RDC/Sénatoriales 2019)

Titulaire d’une licence en Droit à Paris 1 Sorbonne, Méthode Mullenda Mutolo a exercé essentiellement dans le domaine pharmaceutique, en particulier, en France et Belgique où il a aussi eu à gérer une association humanitaire.
Candidat aux Sénatoriales au numéro 89 à Kinshasa, ce compatriote s’attache particulièrement à incarner la voix du nouveau président élu Félix Tshisekedi en créant une harmonie avec les membres du Front Commun pour le Congo (FCC) dans le dialogue. “Je serai à   l’initiative des lois qui toucheraient à l’amélioration immédiate et visible de la vie de tous les jours de nos concitoyens d’ici et de l’étranger dans le même sens que le président Tshisekedi”, a-t-il promis au micro de CONGOPROFOND.NET, ce mercredi 13 mars 2019.
Pourquoi avez-vous briguer ce siège au Sénat? 
A cette question, Méthode Mullenda a simplement indiqué  qu’enfin que la chambre haute du parlement puisse être à l’image de la population congolaise, jeune et dynamique et ambitieuse. ” La population congolaise ne se reconnaît nullement dans cette hémicycle. Notre population est composée à 60 % des jeunes à forte tendance féminine, mais le parlement rejette cette chance. Mon entrée au sénat sera le vrai signe du changement qui poussera notre population à s’installer à cette assemblée…”, a-t-il martelé.
S’adressant aux grands électeurs (députés provinciaux et chefs coutumiers), Méthode Mullenda a fait savoir que la plus grande faculté que Dieu ait accordé aux hommes, c’est le libre arbitre. ” Même lui, notre créateur nous a laissé le choix de choisir entre lui et le mal. Donc, ne laisser nullement une personne, une directive vous priver de cette liberté divine.
Faites le choix de la raison, de l’avenir en votant le numéro 89 “, a-t-il appuyé.
Face aux bruits de monnayage de voix par des électeurs, les députés provinciaux, ce quarantenaire a déclaré qu’il n’a que sa parole pour convaincre.  ” Rien n’est plus puissant et rien n’existait avec elle. Les députés devront comprendre que ce que nous faisons aujourd’hui impactera directement sur l’avenir de notre pays, sur le futur de nos enfants. Il est inacceptable que notre pays qui est potentiellement le plus riche de la planète, se retrouve paradoxalement etre parmi les 8 plus pauvres. Ça je refuse de l’accepter !”, a-t-il conclu.
Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code

Input your search keywords and press Enter.
%d blogueurs aiment cette page :