Dev Solaire

Connect with us

À la Une

Me Elvis Mayo : “La tournée de Jean-Marc Kabund à Kananga et Tshikapa a redynamisé la base…” (Interview)

Published

on

Jean-Marc Kabund, président a.i de l’Union pour la démocratie et le progrès social( Udps) a entamé la première étape de sa tournée nationale sur l’axe Kananga –Tshikapa en drainant des foules impressionnantes et tenant des meetings tout feu tout flamme dans la période du 20 au 27 décembre 2019.

Afin de cerner les contours de ce périple, CONGOPROFOND.NET a approché Me Elvis Mayo Bieme, cadre de l’Udps et conseiller juridique du président JM Kabund. Entretien :

CONGOPROFOND.NET : Pourquoi le président a.i de l’Udps a-t-il souhaité commencer sa tournée par l’ex- grand Kasaï ?

Elvis Mayo Bieme : Il est connu de tous que le grand Kasaï est le bastion de l’Udps. Kananga est une ville très symbolique de la lutte contre les différentes dictatures que le pays ait connues. La preuve, le président Félix-Antoine Tshisekedi y a été voté à 97%. Se servir de cette ville comme starting-block est plus que normal pour un leader de la stature de Jean-Marc Kabund qui a une vision énorme quant à l’avenir du parti du Sphinx de Limete.

CONGOPROFOND.NET: Parlez- nous brièvement de ce qui a été accompli à Kananga et Tshikapa ?

Elvis Mayo Bieme : Avec une délégation arc-en-ciel composée des quelques membres du comité national du parti, des cadres du parti membres du cabinet du chef de l’Etat, des conseillers tant de son cabinet au parti que celui de l’Assemblée nationale où il preste comme 1er Vice-président, une semaine (20-27 décembre 2019) a suffi pour tenir des meetings à Kananga et à Tshikapa après des accueils très chaleureux réunissant des foules immenses comme jamais auparavant.

Jean-Marc Kabund a eu des séances de travail intenses avec les différentes fédérations de Kananga, Lulua et Tshikapa où des échanges fructueux ont été tenus avec les dirigeants fédéraux, sectoriels et cellulaires en vue de la redynamisation de la base. L’arrière-pays compte beaucoup pour le président a.i qui met un accent sur la discipline au sein des instances du parti, l’engagement sérieux et l’amour de la cause Udps que nous a légué Dr Etienne Tshisekedi.

Il a également reçu plusieurs personnalités venues nombreuses lui rendre visite dans sa résidence. Des autorités civiles et militaires au corps estudiantin, en passant par des chefs traditionnels de plusieurs communautés, des fonctionnaires, des entrepreneurs, des notables kasaïens, des membres syndicaux, ceux de la société civile et diverses communautés lui ont remis des mémos à toutes fins utiles.

CONGOPROFOND.NET : Quelle a été la substance de son message auprès de la base ?

Elvis Mayo Bieme : L’essentiel de son message est axé sur la mobilisation de la base, le travail intense au sein du parti afin que l’Udps sorte grand vainqueur, à tous les niveaux, des élections de 2023 et conserve le plus longtemps possible le pouvoir pour le bien du peuple.

Il s’est appesanti sur le rôle pertinent de l’Udps dans l’échiquier politique congolais actuel. Un parti au pouvoir qui est la cible des plusieurs formations politiques non-soucieuses du bien commun et du développement de la nation congolaise.

En grand tribun, il a harangué des foules en sollicitant l’appui des combattantes et combattants de la lutte pour l’application nette du « Peuple d’abord » très salutaire pour la Rd Congo. « Il sied de déjouer le plan préparé (et déjà mis en œuvre en partie) par des camps ennemis, y compris au sein, même de la coalition où quelques individus (et un groupe d’individus) pétris de mauvaise foi ne jurent que par l’échec du mandat du Chef de l’Etat Fatshi afin qu’en 2023 l’Udps soit discréditée aux yeux du peuple. Réveillez-vous ! », a-t-il déclaré.

Le président Kabund rêve d’un grand Udps pour lequel il a déjà annoncé la construction prochaine d’une grande bâtisse comme siège national à l’instar des grandes formations politiques africaines comme l’Anc (Afrique du Sud), le Mpla (Angola) et la Swapo (Namibie).

Il se révèle dans les termes de ses discours qu’il apprécie et affectionne l’idée d’élever les fédérations du terroir car elles constituent une réserve extrêmement importante pour l’extension.

Avec cette lancée, croyez-moi, l’Udps marquera en lettre d’or l’histoire africaine.

CONGOPROFOND.NET : Ne pensez-vous pas que Jean- Marc Kabund envisage de torpiller la coalition Fcc-Cach ?

Elvis Mayo Bieme : Pas du tout. C’est par le fait du jeu démocratique que la coalition s’est installée. Kabund constate juste la présence néfaste de quelques politiciens au sein de cette coalition avec lesquels il y a des différences de valeurs et de culture politique.

Ces individus se caractérisent par une mauvaise foi, un manque de respect criant face aux partenaires, un manque de sincérité et une hypocrisie éhontée.

Ils cherchent naturellement à satisfaire leurs intérêts et ne recherche pas de solution équilibrée pour le bien du peuple.

Une coalition coopérative requiert en effet une forte crédibilité, une confiance mutuelle, une forme de savoir-vivre et une capacité à créer un esprit de groupe malgré les différends et les tensions. Elle implique également de susciter le respect, notamment par des propos qui restent mesurés et, surtout, crédibles.

Or, en visionnaire, le président a.i observe, et c’est patent, que les partenaires ne savent pas que « le dire et le faire » sont liés. Ce que l’Udps dit et fait le jour, c’est ce qu’elle dit et fait la nuit.

Voilà pourquoi il lance cet appel depuis la journée dite de la base jusqu’à ces descentes dans les provinces du Kasaï et Kasaï central pour que cette situation délétère cesse au bénéfice du peuple.

« Soki omoni ndoki, belela … », dit-on.

Propos recueillis par Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :