Connect with us

non classé

Marie Tumba Nzeza: « Kabund vient de montrer à la face du monde sa HAINE ! »

Published

on

Réagissant à la dernière sortie médiatique de l’ex vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund, Marie Tumba Nzeza, cadre de l’UDPS, a dévoilé la personnalité de cet acteur nouvellement engagé dans l’univers politique avec son propre parti.  » Il a démontré à la face du peuple congolais et du monde que le socle politique sur lequel il assis n’est que de la HAINE ! », a-t-elle martelé au micro de CONGOPROFOND.NET ce mardi 19 juillet.

Puis d’ajouter : « Or cette haine enfante le mensonge ! ».

Pour la ministre honoraire des Affaires étrangères de la RDC, Jean-Marc Kabund a forcément beaucoup usé du mensonge lors de sa sortie médiatique.  » La HAINE n’a jamais construit. Bien au contraire, elle détruit tout et en définitive, elle tue. C’est votre haine qui est responsable de l’état actuel du grand parti qu’était l’UDPS. Vous l’avez réduit à la mesure de vos sentiments destructeurs. Cette haine que vous dirigez à l’endroit de celui qui vous a permis d’être 1er vice-président d’une des institutions phares de la République, a mis le feu à votre carrière politique. Vous vous rendrez compte, très bientôt, que votre HAINE va se retourner contre vous-même et finira par vous dévorer ! », a-t-elle averti.

En guise de conclusion, Marie Tumba Nzeza estime que Jean-Marc Kabund vous n’a plus que deux options: s’humilier devant celui qu’il a voulu salir en se salissant lui-même, ou attendre d’être consumé par le feu qu’il a allumé. Pour elle, cela ne saurait tarder.

Somme toute, cette cadre du parti présidentiel rappelle, en passant, à Kabund de ne pas oublier de démissionner de son poste de député national de l’UDPS, puisqu’il a créé son propre parti.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

non classé

Prétendu détournement des fonds à la RTNC : le cabinet Muyaya éclaire l’opinion

Published

on

Le cabinet du ministre de la Communication et médias Patrick Muyaya a, dans une mise au point, fait part de son indignation face à des informations relayées par certains médias, sans vérification à la source, sur un prétendu détournement de 18 millions de dollars de la Radiotélévision nationale Congolaise (RTNC).

Selon le cabinet du ministre, « les officines diaboliques contre le Président de la République démocratique du Congo continuent leur sale besogne, celui de ternir l’image du Gouvernement. Leur récente parade touche l’un des  »warriors », et pas le moindre, en la personne de Monsieur Patrick Muyaya Katembwe. Ce pamphlet accuse à tort, sans éléments de preuves, le Cabinet Muyaya d’avoir détourné 18 millions Usd destinés à la modernisation du site de la RTNC et renouvellement de son outil de travail, que ces fonds se retrouveraient entre les mains des fournisseurs sans appels d’offres, que la DGCMP n’ait pas donnée un Avis de Non Objection (ANO), que le Ministre de la Communication et Médias, Porte-Parole du Gouvernement, aurait donné à son Dircab 7 millions de dollars en cash et par la même occasion il aurait soutiré 11 millions des dollars restant », peut-on lire dans cette mise au point.

Face à ces accusations, le cabinet du ministre de la communication et médias a estimé judicieux de donner des réponses simples et claires contre ces affabulations :

1. Il n’a jamais été question d’un contrat de 18 millions de Dollars américains entre la RTNC et un quelconque partenaire, par conséquent, l’Etat congolais n’a jamais déboursé une somme de 18 millions de Dollars américains pour la modernisation de la RTNC.

2. Par contre, le projet de modernisation de la RTNC est sujet à un Contrat, N°15/06/022 intitulé « Collecte de la redevance des appareils récepteurs d’émissions audiovisuelles, acquisitions du matériel et réhabilitation de certaines infrastructures de la RTNC ».

3. Ce contrat a suivi toutes les étapes, notamment :

– L’avis du Conseil d’Administration de la RTNC en 2021, celui d’entamer la procédure légale et règlementaire en matière de passation des marchés publics ;

– L’obtention de deux documents à la DGCMP, à savoir, l’Autorisation spéciale N°1055/DGCMP/DG/DCP/D4/KL/2022 du 8 juin 2022, ainsi que l’Avis de Non Objection N°1056/DGCMP/DG/DCP/D4/BNJ/2022 du 10 juin 2022.

Cependant, il est important de rappeler que dans le contrat ci-haut cité, les partenaires préfinancent le contrat sur fonds propre, avec l’objectif de se faire rembourser le cout d’investissement à travers l’optimisation de la collecte de la redevance de la RTNC.

Il est clair qu’après cette lecture, que ces pourfendeurs comprendront qu’aucun fonds n’a été détourné.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising