Connect with us

À la Une

Manifestations des “Wewa” à Kinshasa : André Lite condamne le mauvais usage d’arme par un élément de la police

Published

on

Dans un communiqué officiel émanant du ministère des Droits humains et signé ce mardi 29 octobre 2019 par André Lite Asebea, le ministre condamne avec la dernière énergie l’usage inconsidéré d’arme létale par un agent de l’ordre contre qui il exige des sanctions exemplaires. ” Il n’y a pas de place au sein de nos forces de sécurité et de défense pour des inciviques à la gâchette facile “, a souligné André Lite.

Cependant, tout en comprenant l’indignation suscitée par ce crime abject, le ministre demande aux Congolais, en général, et aux conducteurs des moto-taxis en particulier, de s’abstenir de se faire justice en répondant à la violence par la violence. “Les biens communs déjà peu reluisant ne devraient pas continuellement être sacrifiés sur l’autel des excès de colère des manifestants”, a-t-il fait noter.

Le ministre a encore lancé un appel aux Congolais ou étrangers vivant en RDC qui seraient victime des faits infractionnels à saisir les instances habilitées, car les émeutes et le vandalisme sont constitutifs d’actes criminels punissables par la loi.

Pour rappel, une altercation a mal tourné ce lundi 28 octobre dans la commune de Kinshasa, entraînant des représailles des conducteurs des moto-taxis qui ont manifesté leur indignation jusqu’à incendier un bus Transco.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :