Dev Solaire

Connect with us

Actualité

M23/Ouganda : la RDC veut y voir clair

Published

on

Le ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoy Mukena, a lors de la 42e réunion du conseil des ministres tenue vendredi 31 juillet 2020, relevé les faits saillants suivants :

• Le succès de la voie diplomatique choisie par la RDC dans le conflit frontalier l’opposant à la Zambie suite à l’occupation des villages KALUMBAMBA et KIBANGA;

• Le rapport technique final des Experts de la Commission conjointe a été endossé par la délégation de la SADC.

•Le budget des travaux de démarcation actualisé est à partager entre les deux pays;

• L’armée zambienne a sollicité un nouveau délai de 07 jours pour évacuer ses militaires.

Le patron de la Défense nationale a fait savoir que la RDC attend la réaction de l’Ouganda concernant des combattants de l’ex-M23.
Toutefois, indique-t-il, le Mécanisme Conjoint de Vérification Elargi (MCVE) a confirmé que les membres de M23 ont conduit des attaques contre des positions des FARDC.

D’après Aimé Ngoy Mukena, le bilan des exactions commises par des miliciens TWIRWANEHO en date du 16 juillet dernier à KIPUPU et ses environs, en territoire de Mwenga fait état de 6 (six) villages incendiés ; 17 (dix sept) civils tués ; 11 (onze) civils blessés ; 213 (deux cents treize) civils portés disparus ; l’incendie d’un Centre de Santé et de l’Eglise Méthodiste. Des militaires FARDC ont été dépêchés sur les lieux pour la sécurisation.

Par ailleurs, il a informé le Conseil des ministres des nouvelles redditions de combattants suite à la pression des FARDC. À titre illustratif, en territoire de BENI, les éléments de FARDC ont intensifié les patrouilles en profondeur dans les différentes zones de combat pour débusquer tous les suspects.

En territoire d’Irumu, a-t-il fait savoir, l’initiative de l’Association des Communautés d’Irumu de rapprocher les communautés « BIRA/ZINANA » et « HEMA/A KATEBE » ayant abouti à la déclaration de la cessation immédiate et sans conditions des hostilités de toutes sortes entre les populations Bira et Hema, a été saluée par la population qui souhaite que cette initiative se réalise également entre les Hema et les Lendu.

M. Muakamu Clement/CONGOPROFOND.NET

error:
%d blogueurs aiment cette page :