Now Reading:
Lubumbashi : des “combattants” de l’UDPS accusés d’agression sur un deputé( avocat)
Full Article 2 minutes read

Lubumbashi : des “combattants” de l’UDPS accusés d’agression sur un deputé( avocat)

Ce mercredi 12 juin, vers 17 heures, dans la ville de Lubumbashi, un groupe d’individus revendiquant une appartenance réelle ou supposée au parti politique UDPS, armés des gros couteaux, des barres de fer ainsi que des grosses pierres, ont agressé violemment l’honorable Christian Yumba. Ils l’ont copieusement tabassé et défiguré.

Ils l’ont dépouillé de tout, téléphones portables emportés ainsi que plus de 26.000 usd.

Ils ont vandalisé son domicile familial, calciné la voiture de sa femme, et ce, en présence de ses enfants mineurs d’âge sans défense, en pleine préparation des examens de fin d’année.

Après avoir assisté à cette scène horrible, où leur père a été jeté par terre et ligoté, eux-mêmes bousculé et dépouillés des présents, ces enfants passent un grave moment de traumatisme.

La stupeur s’est installée, les poussant à se réfugier dans une autre résidence, suite aux menaces de ces hors-la-loi qui ne cessent de promettre la récidive, peu importe où ils se retrouveraient.

En attendant leur évacuation urgente à l’étranger, les enfants de Christian Yumba sont suivis par un psychologue.

Cette violation de domicile, ces coups et blessures volontaires perpétrés à dessein de nuire, cette tentative de meurtre sur sa personne ainsi que la destruction méchante de son patrimoine familial constituent le fléaux de haine et de l’intolérance, sans motif valable sinon sa campagne battue pour Emmanuel Ramazani Shadary, son affiliation comme cadre très actif du Front commun pour le Congo (FCC ) et sa fidélité à Joseph Kabila dans la ville de Lubumbashi.

Avec toute ma sensibilité d’homme de droit , je revendique justice et réparation pour l’honorable Christian Yumba, 1 er VPN du PRPC vivant et grand opérateur économique du groupe Chrisnet qui contribue, depuis plus des 20 ans, à l’économie et la création de plus de 500 emplois pour la jeunesse dans l’espace Katanga.

Je revendique également justice et réparation pour tant d’autres victimes anonymes des violences que nous connaissons ces derniers temps.

Me Fiston Mukendi, avocat

1 comment

  • Matata

    Avez vous des preuves que ces sont des “combattants” de l’UDPS? Il faut savoir nuancer les propos lorsqu’on a pas l’exactitude des faits. C’est ainsi qu’il est preferable d’user de “supposes combattants”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code

Input your search keywords and press Enter.
%d blogueurs aiment cette page :