Connect with us

Actualité

Livres: »Tank motivation » de Hardy A. Muanda porté sur les fonts baptismaux

Published

on

L’Association sans but lucratif dénommée « Collectif envie d’écrire » et la maison d’édition « Zoé » viennent de procéder à la présentation et au vernissage du livre intitulé, « Tank motivation », du jeune écrivain Hardy Adelard Muanda. C’était au cours d’une cérémonie organisée le samedi 03 septembre, à la salle de réunion de la bibliothèque urbaine de Kinshasa, devant un public hétérogène composé essentiellement des hommes de culture, parents, amis et connaissances de l’auteur.

En effet, sept temps forts ont marqué la journée, à savoir : la présentation du collectif « Envie d’écrire », la présentation de l’auteur et du livre, la parole de l’auteur, les réactions du public, le vernissage du livre et enfin, sa vente.

En ce qui concerne précisément le livre, notons en résumé que « Tank motivation » se veut une vraie mine de motivation et d’inspiration, une réserve d’énergies nécessaires pour la réussite dans chaque domaine d’activité et ce, pour chaque couche de la société.

Aussi, faudrait-il souligner que ce livre aborde différents sujets et concepts de la vie. Il aide le lecteur dans sa manière de réfléchir et d’aborder les réalités quotidiennes de la vie, pour agir avec plus de lumières et d’assurance.

Au sujet du public-cible, l’auteur, chrétien et serviteur de Dieu, a fait savoir à CONGOPROFOND. NET que c’est pour tout humain. « Déjà dedans, vous n’allez pas trouver des versets bibliques. C’est pour tout humain, tout celui qui vit. Si tu es conscient que tu vis sur terre, Tank motivation est pour toi « , a-t-il appuyé.

De son côté, l’éditeur du livre, le pasteur Costa Luleka, a avancé les raisons qui l’ont poussé à soutenir ce projet, en ces termes :  » Notre maison d’édition s’est inscrite dans la logique d’encourager la jeunesse à s’intéresser à la littérature. C’est depuis 2016 que nous sommes dans cette entreprise de promotion de la littérature « .

C’est pourquoi, a-t-il ajouté :  » Quand j’ai vu Hardy me présenter son projet d’ouvrage, je me suis dit, non seulement qu’il fallait l’encourager en tant qu’auteur, mais il fallait aussi permettre à d’autres jeunes de lire ses pensées… « .

Cependant, notons que 5 mois ont suffi, en commençant par le manuscrit jusqu’à l’impression, pour que Hardy Adelard Muanda et la maison d’édition Zoé, en collaboration avec l’ASBL « Envie d’écrire », puissent concrétiser ce projet.

Selon son vice-président, Nazareth Kibele :  » le collectif est un cercle littéraire basé en République Démocratique du Congo, notamment à Kinshasa, et qui oeuvre pour la promotion et l’accompagnement de jeunes auteurs, pour la conception et la publication des oeuvres littéraires « .

Procédant au baptême du livre, le pasteur Costa Luleka, a déclaré ces mots : « Tank motivation, nous accueillons, nous te recevons dans ce monde des écrits, pour que tu sois une source de motivation, et que par toi, les hommes et les femmes qui vont te lire, puissent être motivés…. Nous ouvrons des portes des librairies, des bibliothèques, des bureaux, des palais. Que tu traverses les frontières et que tu joues ton rôle. Nous sommes réunis pour te présenter au monde. Tank motivation, va plus loin et sois percutant. Que par toi, des hommes et des femmes se développent. Qu’ils soient challengés et poussés à l’action. Tank motivation, bienvenue, nous t’accueillons « .

Pour sa part, CONGOPROFOND.NET souhaite également la bienvenue à ce nouveau-né dans le monde des écrits et promet de revenir très prochainement sur son contenu.

Jules KISEMA KINKATU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

ESPT/Dossiers « Clé de répartition des frais scolaires et les 10% alloués aux bureaux gestionnaires »: Le ministre Mbutamuntu réagit !

Published

on

Le ministre provincial en charge de l’Éducation de la ville de Kinshasa, Charles Mbutamuntu Lwanga, réagissant aux deux articles publiés par CONGOPROFOND.NET en date du 27 septembre 2022, sur la pratique de la clé de répartition des frais scolaires et les 10% alloués aux bureaux gestionnaires, contestés par les enseignants du réseau protestant, évoque son souci de renforcer la supervision contre les structures spécialisées avec les « Anti-valeurs ». Nous publions in extenso sa lettre parvenue à notre rédaction par le canal de sa cellule de communication.

Kinshasa, le 29 septembre 2022

Au responsable de Congoprofond.net

Objet: Droit de réponse

Monsieur le responsable de Congoprofond.net,

Votre média en ligne a publié, en date du 27 septembre 2022, deux articles épinglant principalement le Ministre Provincial de l’Éducation/Ville de Kinshasa, Son Excellence Charles Mbutamuntu.

Le premier avait comme titre « EPST/Pratique de la clé de répartition : Charles Mbutamuntu passe outre les instructions de Tony Mwaba »; tandis que le second était intitulé « Epst: les 10% alloués aux bureaux gestionnaires par Charles Mbutamuntu contestés à Kinshasa »*.

Deux articles publiés le même jour, ce qui frise un acharnement pur et simple à l’égard d’un membre de l’Exécutif provincial dont la compétence et les prouesses ne sont plus à démontrer.

Pour votre gouverne, il n’ y a jamais eu violation des instructions du Ministre national Tony Mwaba, concernant la clé de répartition. Le souci pour nous est de renforcer la supervision contre les structures spécialisées avec les Anti-valeurs.

La première des choses à savoir est que le Ministre national n’avait jamais fixé les frais d’appui aux besoins des enseignants. Ces frais ont été fixés par l’Arrêté de Son Excellence Monsieur le Gouverneur, conformément au souci du Ministre national de soulager les enseignants du secondaire, et en attendant que le Gouvernement de la République concrétise les efforts déjà en cours pour améliorer les conditions de vie des enseignants.

Dans le souci de mettre fin aux antivaleurs et traquer les réseaux mafieux, Son Excellence Monsieur le Gouverneur a mis en place, dans son arrêté portant fixation des frais, une commission de suivi chargée de renforcer la supervision contre les ennemis de la gratuité. Et depuis le début de l’année, plusieurs réseaux sont démantelés et les mafieux ont peur. Pour soutenir le fonctionnement des comités de suivi (enseignants assis), la Commission urbaine avait levé deux options, notamment la contribution des écoles privées et le fonctionnement.

Il convient de souligner que pour concrétiser la vision du Chef de l’État, pilotée par le Warrior Tony Mwaba, le pourcentage des frais affectés à l’appui des enseignants est passé de 80% l’année passée à 90% cette année. Nos amis syndicalistes des écoles protestantes ne le savent peut-être pas, car Son excellence Charles Mbutamuntu avait prévu de les rencontrer pour échanges, après l’avoir fait avec les Catholiques. Les 10% affectés à l’appui des bureaux gestionnaires dans leur travail de supervision soutiennent la lutte contre les antivaleurs.

Je vous remercie de publier ce droit de réponse dans son intégralité pour éclairer la lanterne de l’opinion.

Lefils MATADY, Coordonnateur/Cellule de Communication

Ministère provincial de l’Éducation/Kinshasa


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising