Connect with us

À la Une

Linafoot/Mazembe-VClub (3-2) : le stade a chanté « Ibenge Shadary »!

Published

on

Alors que son équipe l’AS V.Club jouait un match de la Ligue nationale de football, ce dimanche 04 novembre, devant le Tout Puissant Mazembe, perdue sur la note de 3-2 , le public du stade TP Mazembe de Kamalando a entonné à l’unisson « Ibenge Shadary », faisant sans doute allusion à sa nomination comme propagandiste chargé des sports pour le candidat président Emmanuel Ramazani Shadary.

En effet, le coach de l’équipe nationale Florent Ibenge a été cité, le samedi 3 novembre 2018, comme membre de la cellule chargée des sports de l’équipe de campagne de ce candidat président de la République.

Surpris par cette nomination, Florent Ibenge n’avait pas tardé à démentir toute participation à la campagne du candidat du FCC. Il a même exprimé son indignation face à ce non respect des valeurs sportives. Il a juré de ne pas se débarrasser de sa casquette de sportif pour la politique.

Notons que dans un communiqué rendu public ce dimanche 04 novembre et signé par Néhémie Mwilanya, coordonnateur du comité stratégique du Front commun pour le Congo (FCC), cette plateforme a dénoncé la circulation, sur les réseaux sociaux, de fausses listes reprenant certaines personnalités présentées comme faisant partie de l’équipe de campagne électorale de son candidat à la présidentielle du 23 décembre prochain. Il a promis que les listes authentiques seront publiées sur le site officiel du FCC ce lundi 5 Novembre 2018.

Pour sa part, le porte-parole du gouvernement et membre de FCC, Lambert Mende Omalanga a déclaré sur les ondes de la Radio Top Congo que :

« Ibenge n’est pas le seul sportif, Chantal Kanyimbo n’est pas la seule journaliste, Kakienza n’est pas le seul pasteur…
Ce serait dommage pour eux. Le monde ne va pas s’arrêter s’ils quittent l’équipe. Il y a eu un malentendu s’ils disent qu’ils n’ont pas été consultés. Ils pourront le dire à Shadary… »

Dossier à suivre !

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la Une

Présidentielle 2023 : Coup de théâtre, Fayulu se remet dans la course !

Published

on

Dans une adresse faite dans la soirée de ce lundi 25 septembre à Kinshasa, l’opposant Martin Fayulu Madidi, président de l’ECIDE, a fait savoir sa décision de rejoindre le processus électoral en cours en République Démocratique du Congo, en portant la lutte des églises catholiques et protestantes.

D’entrée de jeu, Martin Fayulu a jeté des fleurs aux confessions religieuses et à certains partenaires internationaux pour leur dévouement dans la bataille pour des élections libres, transparentes et crédibles. Ainsi, il a entendu entendu leur appel et celui du peuple congolais.  » Les Congolais espèrent un processus électoral qui va sauver la patrie en danger », a-t-il appuyé.

« Congolaise et Congolais, surtout ne minimisons pas les enjeux des élections constitutionnellement prévues pour la fin de cette année 2023. Toutes les stratégies que développent Félix Tshisekedi et ses acolytes n’ont en réalité qu’un seul but: vider de son sens cette expression qui hante leurs consciences depuis 2018, à savoir , la vérité des urnes », a-t-il lancé.

Puis d’ajouter : « Les chefs des confessions religieuses et particulièrement la CENCO ainsi que les autorités de l’église du Christ au Congo ont compris que ce qui couve dans notre pays, c’est un chaos général aux conséquences apocalyptiques. Ils ont demandé l’audit externe du fichier électoral, ils ont proposé l’audit citoyen du fichier électoral et ils appellent à l’inclusivité du processus électoral, à la proclamation des résultats bureau par bureau afin de rectifier des erreurs du passé et consolider la jeune démocratie congolaise ».

Convaincu que le peuple congolais place un immense espoir dans un nouveau cycle électoral et dans le fait que son choix soit respecté, cette fois-ci, il ne pouvait pas laisser cette bataille des chefs spirituels se diluer dans le flux médiatique sans lui donner plus de relief.

Tout en rappelant que cinq ans après les élections de 2018, la RDC va très mal, Martin Fayulu a, cependant, décidé de conseiller le président Félix Tshisekedi de prendre la mesure de la gravité de la situation et d’arrêter de jouer avec le feu. « Le moment vous est venu de regarder en face la vraie nature des souffrances que vous infligez au peuple congolais, car on ne joue pas impunément et trop longtemps avec un peuple et son destin », a-t-il alerté.

Puis de conclure:  » Toutes les magouilles politiques et toutes les démagogies sont appelées un jour ou l’autre à se briser devant la colère populaire et le sursaut patriotique du peuple ».

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

K-WA Advertising