K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

Limete : de faux fous arrêtés avec armes, argent, passeports et appareils de communication

Published

on

Il n’y a pas que les zones jugées sensibles au plan sécuritaire, notamment celles où opèrent les groupes armés, nationaux comme étrangers, qui constituent une menace permanente pour la paix et la démocratie en RDC. Les ennemis de la patrie semblent avoir opté pour de nouvelles stratégies d’infiltration dans le but de troubler la quiétude qui s’observe actuellement sur presque l’ensemble du territoire national.
D’après une information livrée par le quotidien Le Phare, ce jeudi 11 juillet 2019, des personnes donnant l’impression d’être des malades mentaux ont été démasquées et appréhendées le mardi après-midi à Limete, plus précisément dans le périmètre abritant la permanence de l’UDPS, sur la 11me rue petit Boulevard.
 Ces individus, au nombre de quatre, trimballant des colis apparemment composés de vêtements usagés, de vieux gobelets en plastiques, de restes de nourritures et autres bricoles, ont intrigué les combattants de ce parti et les gens des environs par des navettes répétées et suspectes répondant à un plan préétabli.
Dans un premier temps, leur état physique les faisait effectivement passer pour des déséquilibrés mentaux. Mais la fréquence de leurs allées et venues a poussé l’équipe de sécurité de l’UDPS à les interpeller au moment de leur nième passage devant la permanence. Curieusement, une fouille sommaire s’est soldée par la découverte d’armes de guerre sur eux, des grenades offensives et défensives, des tenues et effets militaires, des passeports biométriques en cours de validité, des appareils de communication ( téléphones et talkie-walkie) ainsi qu’une importante somme d’argent en billets de 20.000 Fc pimpant neuf.
            Alerté par des éléments de la permanence du parti, le Secrétaire général Augustin Kabuya s’est promptement déporté sur les lieux. Il n’en croyait pas ses yeux au vu de l’arsenal de guerre saisi sur les vrais faux fous, dont deux ont réussi à s’échapper pendant qu’ils étaient soumis à un interrogatoire.
             Ne pouvant pas se substituer aux instances de l’Etat, il a fait appel aux autorités compétentes, particulièrement à celles de la police, pour venir constater la découverte rocambolesque. Sans tarder, le Commissaire provincial de la Police nationale/ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, a dépêché des éléments qui sont venus récupérer les faux détraqués mentaux.
            L’opinion garde encore son souffle en attendant de connaître l’identité des commanditaires de la mission manquée du commando. S’agissait-il d’un échantillon de mercenaires ou tueurs à gages ? La question reste posée
             Du côté de l’UDPS, tout en confirmant l’information, on se garde de tout commentaire sur les intentions de ces fous armés, munis de passeports et circulant avec d’importants fonds. Il est laissé à la justice, via la Police, le soin d’élucider le mystère des visiteurs insolites à Limete.
CONGOPROFOND.NET
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

L’shi : Janet Kabila, Katumbi, Muyambo, Kyabula, Lunda Bululu, Serge Konde, etc. à l’ouverture du Forum sur l’unité et la réconciliation des Katangais

Published

on

A l’initiative de l’archevêque de Lubumbashi, Fulgence Muteba Mugalu,  les travaux du Forum sur l’unité et la réconciliation des Katangais ont été ouverts ce mardi 17 mai 2022 dans la capitale cuprifere. A en croire les organisateurs, ces assises portent essentiellement sur la réconciliation des leaders Katangais pour le développement et l’unité de l’espace Grand Katanga.

Dans son discours d’ouverture, le visionnaire a fait voir que cette réconciliation n’a pas une connotation politique dans la mesure ou elle met ensemble tous les leaders dans leurs diversités pour un développement harmonieux du Grand Katanga.

Pour lui, ce forum de réconciliation et de l’unité des Katangais posera une nouvelle base solide pour la collaboration des quatre provinces du Grand Katanga afin que la population profite les avantages des richesses du Grand Katanga.

D’après nos sources sur place, ce forum, qui se vœu apolitique, réunit plutôt en grande majorité les acteurs politiques qui vivaient, hier, comme chiens et chats.

Parmi les participants, nous retrouvons : Jacques Kyabula Katwe, gouverneur du Haut Katanga; Moïse Katumbi, président de “Ensemble pour la République”; Serge Chembo Nkonde, ministre national des Sports et Loisirs; Janet Kabila, députée nationale et jumelle au sénateur à vie Joseph Kabila; Francine MUYUMBA, sénatrice, Lunda Bululu, Premier ministre honoraire, Jean Claude Muyambo, membre de l’Union Sacrée et président du SCODE, etc.

Des sources contactées par CONGOPROFOND.NET confirment non seulement la contribution de Joseph Kabila à ces assises, mais annoncent également sa participation à la clôture de ces assises, après son contrôle médical en Afrique du Sud.

Notons que ce Forum sur la réconciliation des Katangais ferme ses portes ce jeudi 19 mai 2022 toujours à Lubumbashi. Elles sont placées sous le thème : “Frères Sœurs un jour, frères et sœurs toujours !”

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising