Connect with us

Actualité

L’Hôtel de ville de Kinshasa lance le 1er Salon du Numérique “Kin-Tech”

Published

on

Après une matinée pluvieuse sur la ville de Kinshasa ce jeudi 11 novembre 2021, l’Hôtel de ville a lancé, à travers le représentant du gouverneur de la ville de Kinshasa, Charles Mbutamuntu, la première édition du salon du numérique de Kinshasa dénommé “Kin-Tech”.

Quatre moments clés ont constitué l’ossature de cette cérémonie. Il s’agit du mot de bienvenue, celui de circonstance, le speech d’ouverture et la visite des différents stands des entreprises et organisations qui ont répondu présent à cette première édition de Kin-Tech.

Dans son mot de bienvenue, le Directeur général adjoint de l’Agence Provinciale pour le développement du numérique de Kinshasa, Junior Bisweswe, a martelé sur le fait que ce salon s’inscrit dans la droite ligne de la vision du chef de l’État, Felix Tshisekedi Tshilombo, qui a doté, depuis le mois de septembre dernier, la RDC du plan national du Numérique à l’horizon 2023. C’est donc dans cette perspective que le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentyni Ngobila, a mis sur pied l’APDNK( Agence congolaise pour le développement du numérique Kinshasa).

Poursuivant dans la même lancée, Yvette Tabu, commissaire provinciale en charge de la communication, média, culture, art et numérique, a déclaré dans son mot de circonstance que “Kin-Tech” est le premier salon institutionnel qui place le numérique au cœur du débat dans la ville de Kinshasa. Pour elle, le numérique est la nouvelle frontière du développement, en ce sens qu’il est le dénominateur de tous les secteurs du développement socioéconomique, holistique et futuriste. Kin-tech est donc une panacée qui s’impose, une nouvelle façon de gérer et de diriger. Il nous faut rattraper notre retard.

Quant au représentant du gouverneur de la ville de Kinshasa, Charles Mbutamuntu, il a déclaré ouverte la première édition de Kin-Tech, le premier salon numérique de la ville de Kinshasa. Il en appelle ainsi tous les partenaires de l’hôtel de ville dans ce processus de ménager aucun effort pour créer un cadre idéal pour le développement d’une véritable économie numérique dans la ville de Kinshasa.

La cérémonie officielle de lancement de Kin-Tech a pris fin par la visite des différents stands des entreprises et organisations qui ont exposé leurs produits dans l’enceinte du bâtiment de l’Hôtel de ville de Kinshasa.

Notons que quatres panelistes ont exposé sur les solutions qu’apportent le numérique dans le développement de la RDC et de la ville de Kinshasa, en particulier.

David Mukendi Kalonjo/CongoProfond.net


There is no ads to display, Please add some

Actualité

États Généraux des Sports : Nkonde et Mbayo dissipent les malentendus

Published

on

Les états généraux initiés par le président de la République et convoqués par le ministre des sports et Loisirs seront organisés, du 20 au 24 août prochain à Mbuela Lodge à Kisantu dans la province du Kongo Centrale. Et à ce sujet, plusieurs malentendus étaient évoqués par différents mouvements concernant ces assises salvatrices pour les sports.

Le vendredi 13 août, le ministre des sports et loisirs Serge Nkonde, a, dans son cabinet, reçu une délégation du Comité olympique congolais dirigé Amos Mbayo pour éclairer la lanterne du ministre et dissiper les malentendus. Cette délégation conduite par le secrétaire général du COC est sortie satisfaite et les deux parties se sont mises sur la même longueur d’onde à cet événement salvateur. “J’ai reçu ce vendredi 12 août 2022 une délégation du Comité olympique congolais conduite par le Secrétaire générale Alain Badiashile. Nous avons échangé sur quelques malentendus concernant les Etats généraux des sports. À l’issue de cet échange, toutes les préoccupations et les zones d’ombres ont trouvé gain de cause”, peut-on lire dans le tweet du ministre des sports et loisirs Serge Chembo Nkonde.

“Il s’est agi des préoccupations du mouvement sportif congolais, nous sommes venus échanger avec son excellence ministre pour toutes ces préoccupations, il a éclairé notre lanterne et nous avons harmonisé nos points de vues. Donc les zones d’ombres, les malentendus ont été aplanies. Donc, nous pensons qu’à la veille de ces états généraux, cette réunion était nécessaire. Le ministre a accédé à nos préoccupations, il était très ouvert, et pour le moment, nous nous mettons sur une même longueur d’onde à cet événement salutaire qui tombe à point nommé”, a dit Alain Badiashile, le secrétaire général du Comité olympique congolais à la sortie de cette audience.

À en croire certaines sources, le COC réclamait rien d’autres que l’intégration de ses membres au comité préparatoire de ces assises, estimant que c’était important puisque qu’ils représentent le mouvement sportif congolais.

Et selon, le secrétaire général aux sports Barthélémy Okito, lors de son passage à la Télé 50 ce samedi 13 août, « désormais deux membres du Comité olympique vont intégrer le comité préparatoire. Peut-on confirmer que nous allons dans ces états généraux avec des esprits apaisés pour l’intérêt du sport congolais dans son ensemble ».

Rex Désiré Owamba / CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising