Connect with us

À la Une

Les Kinois en colère contre la SNEL et la REGIDESO !

Published

on

Depuis la levée du confinement  par le président de la République, Félix Tshisekedi, Kinshasa connaît un sérieux problème d’approvisionnement en eau potable et en électricité.

Personne, jusqu’à présent, n’arrive à donner une explication claire et nette.

Tout d’abord, au sujet de la REGIDESO, ces derniers temps, l’on observe à Kinshasa que les robinets sont à sec. Plusieurs communes de la capitale font face à une pénurie d’eau potable. Dans les communes telles que Matete, Kinshasa, Lingwala, etc., il faut absolument constituer des réserves d’eau pour pouvoir s’en sortir. Mais jusqu’à quand vont-ils tenir?

À ce calvaire d’eau s’ajoute celui de l’électricité. Dans plusieurs contrées de Kinshasa, en effet, l’électricité est fournie seulement à partir de 23h00 ou minuit jusqu’aux petites heures du matin( 05h00 ou 6h00).

La Société Nationale de l’Electricité est incapable de fournir du courant durant toute une journée.

A en croire une vidéo qui circule dans les réseaux sociaux présentant 5 criminels, bien outillés, voleurs des cornières des pylônes qui servent à la distribution du courant. La question est maintenant de savoir comment un si grand pays comme la RDC arrive à faire plus de 2 mois sans solutions idoines ?

Face à cette situation inconfortable, les Kinois sont en colère. Certains se demandent si Fatshi en serait-il au courant ?
Qu’attend-il pour placer des nouveaux dirigeants au sommet de ce 2 sociétés si les actuels ont montré leurs limites ?
Les députés nationaux ont-ils peur de convoquer le directeur général de la Snel et de la Regideso ?

Des questions qui restent sans réponse jusqu’à présent alors que la population continue de souffrir.

Baby Mosha/congoprofond.net