Connect with us

À la Une

Le pavé de Gentiny Ngobila: “La SNEL ne rétrocède que 30.000$ à la ville de manière irrégulière”

Published

on

Le Gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka éclaire l’opinion sur la quotité de 1% pour l’éclairage public, une rubrique reprise dans chaque facture distribuée dans la ville de Kinshasa par la Société Nationale d’Electricité et payée par les Kinois.

A la faveur d’une émission, le week-end dernier, avec le groupe de journalistes très connu par le nom de “l’équipe nationale”, le Gouverneur Gentiny Ngobila a précisé que la SNEL ne rétrocède que 30.000 dollars américains à la ville de Kinshasa et ce, de manière irrégulière.

Concernant l’éclairage public justement , le premier citoyen de la ville a rassuré que malgré cette situation, l’hôtel de ville s’atele à placer dans toutes les grandes artères de la capitale des luminaires.

Il a renseigné que plus de 5000 ampoules LED Phillips commandées d’Europe, sont déjà arrivées au port de Matadi.

“Avec cette commande, nous allons continuer à éclairer le boulevard Lumumba jusqu’à l’aéroport. Puis, d’autres avenues comme Kasa-vubu partant de la Gombe jusqu’à Kintambo, l’avenue Bypass, Huileries, Nguma, route de Matadi et d’autres”, a indiqué le Gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka.

Par ailleurs, il a promis d’avoir une séance de travail avec le Directeur général de la SNEL pour voir la possibilité de mettre en place un service de monitoring devant signaler chaque fois qu’il y a coupure d’électricité, en vue d’un dépannage rapide.

Le soucis du premier des Kinois est de voir la ville de Kinshasa briller chaque nuit. Ce qui permettrait la réduction du banditisme urbain dans la capitale.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET