K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

Le député Josué Mufula formel: « Le RAM n’est qu’une escroquerie de l’épargne de la population…»

Published

on

 

Le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de l’Information et de la Communication (PT-NTIC), Augustin Kabasa Maliba, a été à l’Assemblée nationale ce mercredi 29 septembre 2021. Devant les députés nationaux, le ministre a eu à intervenir au sujet du Registre des Appareils Mobiles (RAM) en République démocratique du Congo.

Lors de cette séance plénière, l’élu de Goma, le député national Josué Mufula, a tenu à ce que le ministre Kibasa explique à l’opinion l’opportunité de la taxe RAM en RDC. Pour lui, cette taxe est un supplice de plus imposé à la population congolaise.

« Cette taxe est un joug de plus qui taraude les esprits de nos concitoyens dont le revenu mensuel est déjà trop faible. Elle est loin de rencontrer le slogan politique ‘’le Peuple d’abord’’ et fait croire qu’il existe tout un monde entre le dire et le faire », a-t-il fait remarquer.

Dans la foulée, Josué Mufula s’interroge sur comment cette taxe est imposée à tout le monde, même aux populations meurtries, comme ‘’les sinistrés du Volcan Nyiragongo qui se battent encore pour survivre’’. « Peut-on imaginer un seul instant qu’on impose telle taxe aux sinistrés du volcan Nyiragongo, qui jusqu’aujourd’hui se battent pour survivre, aux militaires qui se trouvent au front et qui ne savent pas communiquer avec leurs familles et leurs dépendants, aux enseignants qui touchent déjà des sommes modiques(…), il faut le dire sans ambages, cette taxe RAM est tout simplement l’escroquerie de l’épargne de nos pauvres populations », a-t-il laissé entendre.

A l’en croire la taxe RAM serait une bonne chose pour la nation congolaise si et seulement si elle avait pour mobile ‘’la création des ressources extrabudgétaires en vue de soutenir les forces armées et de sécurité’’, surtout pendant cette période où certaines régions du pays sont sous l’état de siège.

« A quoi sert réellement cette taxe, à part le fameux Wi-Fi de quelques heures octroyé aux quelques étudiants de certaines universités de Kinshasa ? », a-t-il insisté.

Notons que, dans son exposé, le ministre national des Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de l’Information et de la Communication (PT-NTIC), Augustin Kabasa Maliba, a fait savoir aux députés nationaux que 25 millions de dollars américains ont été déjà collectés depuis le lancement du Registre des Appareils Mobiles (RAM) en République démocratique du Congo.

Franck Kaky/CONGOPROFOND.NET

À la Une

L’shi : Janet Kabila, Katumbi, Muyambo, Kyabula, Lunda Bululu, Serge Konde, etc. à l’ouverture du Forum sur l’unité et la réconciliation des Katangais

Published

on

A l’initiative de l’archevêque de Lubumbashi, Fulgence Muteba Mugalu,  les travaux du Forum sur l’unité et la réconciliation des Katangais ont été ouverts ce mardi 17 mai 2022 dans la capitale cuprifere. A en croire les organisateurs, ces assises portent essentiellement sur la réconciliation des leaders Katangais pour le développement et l’unité de l’espace Grand Katanga.

Dans son discours d’ouverture, le visionnaire a fait voir que cette réconciliation n’a pas une connotation politique dans la mesure ou elle met ensemble tous les leaders dans leurs diversités pour un développement harmonieux du Grand Katanga.

Pour lui, ce forum de réconciliation et de l’unité des Katangais posera une nouvelle base solide pour la collaboration des quatre provinces du Grand Katanga afin que la population profite les avantages des richesses du Grand Katanga.

D’après nos sources sur place, ce forum, qui se vœu apolitique, réunit plutôt en grande majorité les acteurs politiques qui vivaient, hier, comme chiens et chats.

Parmi les participants, nous retrouvons : Jacques Kyabula Katwe, gouverneur du Haut Katanga; Moïse Katumbi, président de “Ensemble pour la République”; Serge Chembo Nkonde, ministre national des Sports et Loisirs; Janet Kabila, députée nationale et jumelle au sénateur à vie Joseph Kabila; Francine MUYUMBA, sénatrice, Lunda Bululu, Premier ministre honoraire, Jean Claude Muyambo, membre de l’Union Sacrée et président du SCODE, etc.

Des sources contactées par CONGOPROFOND.NET confirment non seulement la contribution de Joseph Kabila à ces assises, mais annoncent également sa participation à la clôture de ces assises, après son contrôle médical en Afrique du Sud.

Notons que ce Forum sur la réconciliation des Katangais ferme ses portes ce jeudi 19 mai 2022 toujours à Lubumbashi. Elles sont placées sous le thème : “Frères Sœurs un jour, frères et sœurs toujours !”

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising