Connect with us

Actualité

Le commandant de la MONUSCO stigmatise le silence de la presse devant la bravoure des soldats congolais au front

Published

on

Commandant de la Force de la MONUSCO, le général d’armée d’origine brésilienne Marcos De Sa Affonso Da Costa, a stigmatisé mardi le silence de la presse congolaise devant la bravoure des soldats de FARDC au front aussi bien en Ituri qu’au Nord-Kivu.

« Moi qui viens d’un pays tropical comme la RDC (NDLR le Brésil), je salue le courage et la manière avec laquelle les militaires congolais se battent au front », a-t-il déclaré en marge de la signature de la toute première directive des opérations conjointes FARDC-MONUSCO. Il a cependant déploré que la presse congolaise ne fait presque jamais écho du courage de ces hommes qui se battent au front.

A ce sujet, le chef d’état-major général des FARDC, le général d’armée Célestin Mbala Munsense, a appelé la presse congolaise à encourager et à promouvoir les FARDC au lieu de chercher à étaler , à la moindre occasion, ses faiblesses sur la place publique.

« Nous n’avons pas d’autre armée que celle-là qui travaille dans des conditions difficiles » pour que la paix revienne partout au pays particulièrement au Nord-Kivu et en Ituri, a martelé le chef d’état-major général des FARDC.

ACP


There is no ads to display, Please add some

Actualité

États Généraux des Sports : Nkonde et Mbayo dissipent les malentendus

Published

on

Les états généraux initiés par le président de la République et convoqués par le ministre des sports et Loisirs seront organisés, du 20 au 24 août prochain à Mbuela Lodge à Kisantu dans la province du Kongo Centrale. Et à ce sujet, plusieurs malentendus étaient évoqués par différents mouvements concernant ces assises salvatrices pour les sports.

Le vendredi 13 août, le ministre des sports et loisirs Serge Nkonde, a, dans son cabinet, reçu une délégation du Comité olympique congolais dirigé Amos Mbayo pour éclairer la lanterne du ministre et dissiper les malentendus. Cette délégation conduite par le secrétaire général du COC est sortie satisfaite et les deux parties se sont mises sur la même longueur d’onde à cet événement salvateur. “J’ai reçu ce vendredi 12 août 2022 une délégation du Comité olympique congolais conduite par le Secrétaire générale Alain Badiashile. Nous avons échangé sur quelques malentendus concernant les Etats généraux des sports. À l’issue de cet échange, toutes les préoccupations et les zones d’ombres ont trouvé gain de cause”, peut-on lire dans le tweet du ministre des sports et loisirs Serge Chembo Nkonde.

“Il s’est agi des préoccupations du mouvement sportif congolais, nous sommes venus échanger avec son excellence ministre pour toutes ces préoccupations, il a éclairé notre lanterne et nous avons harmonisé nos points de vues. Donc les zones d’ombres, les malentendus ont été aplanies. Donc, nous pensons qu’à la veille de ces états généraux, cette réunion était nécessaire. Le ministre a accédé à nos préoccupations, il était très ouvert, et pour le moment, nous nous mettons sur une même longueur d’onde à cet événement salutaire qui tombe à point nommé”, a dit Alain Badiashile, le secrétaire général du Comité olympique congolais à la sortie de cette audience.

À en croire certaines sources, le COC réclamait rien d’autres que l’intégration de ses membres au comité préparatoire de ces assises, estimant que c’était important puisque qu’ils représentent le mouvement sportif congolais.

Et selon, le secrétaire général aux sports Barthélémy Okito, lors de son passage à la Télé 50 ce samedi 13 août, « désormais deux membres du Comité olympique vont intégrer le comité préparatoire. Peut-on confirmer que nous allons dans ces états généraux avec des esprits apaisés pour l’intérêt du sport congolais dans son ensemble ».

Rex Désiré Owamba / CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising