Connect with us

Actualité

La «Fondation Temple de Dieu» a remis des kits scolaires aux élèves de Kinshasa

Published

on

A deux semaines de la rentrée scolaire 2021-2022, fixée par le gouvernement au lundi 4 octobre prochain, des organisations philanthropiques et autres personnes de bonne volonté commencent à se manifester sur le terrain par des gestes d’amour et de partage envers les démunis. C’est le cas de la «Fondation Temple de Dieu», qui a songé au partage avec les populations des quartiers situés dans la périphérie de la capitale, à travers la remise des kits scolaires aux élèves aussi bien du cycle primaire que secondaire.
Une façon d’alléger tant soit peu le fardeau des parents en cette période de stress pour la préparation de la rentrée scolaire.

La cérémonie de remise de l’essentiel des fournitures scolaires aux enfants du primaire et du secondaire a eu le samedi 18 septembre, au quartier Kinkole, dans la commune de Nsele, devant une foule nombreuse composée des bénéficiaires et des parents.

Ces kits scolaires sont constitués de : cahiers, stylos, crayons, sacs scolaires, uniformes, etc.
Il importe de signaler que la «Fondation Temple de Dieu» a fait d’une pierre deux coups. Car, la remise des kits scolaires aux enfants a coïncidé avec la sortie officielle de cette ONG en République Démocratique du Congo.

Oeuvre d’un couple Congolais vivant à Montréal au Canada, Noé Muboyayi et Marianne Yembe, la «Fondation Temple de Dieu» vient de marquer sa présence en République Démocratique du Congo par l’ouverture d’une antenne dans la capitale Kinshasa.

Son initiateur, Noé Muboyayi, renseigne que son organisation, qui menait déjà des actions sur le terrain au Canada depuis plusieurs années, venait obtenir des documents officiels de l’État canadien attestant ainsi son existence juridique.

Sa vision pour sa mère patrie est fondée sur les objectifs ci-après :

– soutenir la scolarité des enfants issus des milieux défavorisés de l’école primaire jusqu’au secondaire;

– promouvoir l’autonomisation de la femme ;

– prendre soins des démunis et veuves, etc.

Pour cela, la «Fondation Temple de Dieu» se propose de construire dans un avenir proche un centre de santé moderne à Kinkole, où elle a déjà acquis un terrain. Elle est actuellement à la recherche des moyens pour démarrer les travaux en vue de la matérialisation dudit projet.

La représentante de l’organisation à Kinkole s’appelle Nadine Yembe.

Le Phare