mbet

Connect with us

À la Une

Kwilu : remaniement au gouvernement Itsundala, encore 2 ministères à pourvoir

Published

on

Le gouverneur Willy Itsundala Assang vient de rendre public son gouvernement de l’Union Sacrée de la nation, ce dimanche 10 octobre 2021. Voici les nouveaux membres de l’équipe gouvernementale :

– Ministre de la Fonction publique, Genre, Famille et Enfant: Marie-Thérèse Manesa Selego

– Ministre des Transports, voies de communication et désenclavement : François Mbangala Kamwanza

– Ministre du Plan, budget et intégration de la population: Robert Dinsodi Makelele

– Ministre des Infrastructures, travaux publics et aménagement du territoire: prof Jean Malaud Mbongompasi Udumbula

– Ministre de l’Agriculture pêche, élevage et développement rural: Arthur Laku Onken,

– Ministre des Affaires foncières, urbanisme,habitat et innovation des villes: prof Kumarer Nyeth,

– Ministre des Economies, commerce et finances: Mitete Papy,

– Ministre de la Santé et relations avec le parlement: Bena MuTwiy Mudim- Amour

– Ministre de l’Enseignement primaire secondaire et professionnel: Muziazia Akweti Mala Éric.

Sont nommées commissaires généraux du gouvernement provincial du Kwilu pour exercer les fonctions en regard de leurs noms les personnes ci-après :

-Commissaire général en charge de emploi, prévoyance sociale et tourisme: Clémentine Mindanda,

– Commissaire général chargé de l’industrie, petites et moyennes entreprises et artisanat: Grégoire Maloi Bigi-liga,

– Commissaire général chargé de l’environnement et développement durable:
Érick Mindundu,

– Commissaire général chargé d’action humanitaire, culture et Arts: Mandundu Gustave Yeckse,

– Commissaire général chargé de mines, énergie et hydrocarbures: Me Luma Alpha,

– Commissaire Général chargé de la Formation professionnelle et métiers : Kapalati Muzama Arnold

Sont nommées secrétaire général et secrétaire général adjoint du gouvernement provincial: Me Zephirin Muma Ngomonzey,
Degaule Kimata Tuum.

Il sied de noter que deux postes restes à pourvoir: il s’agit du ministère de l’intérieur, sécurité, décentralisation, justice et garde des sceaux, droits humains et affaires coutumières.

David Mayele/ Congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising