K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

Kwango : le directeur de cabinet du gouverneur suspendu pour immoralité

Published

on

Le gouverneur de la province du Kwango, Jean-Marie Peti-peti Tamata, a suspendu ce dimanche 28 novembre 2021, son chef de cabinet, Me Nkisi Adelard.

Selon nos câbles de Kenge, chef-lieu de la province du Kwango, cette suspension considérée comme mesure disciplinaire, est d’une durée indéterminée.

Le directeur de cabinet, affirment nos sources, s’est rendu coupable en livrant une bagarre avec le directeur général de la Dgrkwa (Direction Générale des recettes du Kwango), André Fwampa.

La bagarre a eu lieu, selon les informations parvenues à Congoprofond.net, dans l’antichambre du bureau du gouverneur de province.

Chose bizarre, les deux directeurs se disputeraient, selon plusieurs personnes interrogées, d’une maîtresse et cette dernière serait la fille du député provincial Depelly Waditukila Masanza, Rapporteur adjoint de l’Assemblée provinciale du Kwango.

La nouvelle de leur échange des coups s’est répandue rapidement, au regard de leur importance dans la communauté de Kenge.

A ce sujet, les commentateurs dans les réseaux sociaux, fusent de partout.

Nombreux sont ceux qui exigent la démission ou la révocation de deux personnalités pour la honte qu’elles ont fait subir à leurs institutions respectives.

C’est pourquoi, la suspension pour une durée indéterminée du directeur de cabinet est dans un premier temps saluée par plusieurs personnes.

Adelard Nkisi a été visé par les députés provinciaux, qui voient en lui un élément gênant dans l’administration de la province du Kwango.

Parmi les réseautiers, les uns voient un salut pour le gouvernorat, les autres saluent le courage de Jean-Marie Peti-peti de s’affranchir d’un homme inconscient de son statut d’homme d’État et inutilement encombrant dans son entourage.

Pourtant, une autre voix se lève pour dire que Adelard Nkisi est un mal nécessaire dans l’entourage de Peti-peti, parce qu’il se comporte comme un bon fou du Roi.

Pour cette opinion, un chef comme Peti-peti, régulièrement visé par des motions de défiance de membres de l’Assemblée provinciale, mérite un collaborateur à l’image de Nkisi Adelard pour lui mettre K.O des députés trop zélés en quête de corruption pour se faire une santé pécuniaire.

Pour l’instant, le juriste va expérimenter une vie en dehors du pouvoir en place, dans une cité-ville de Kenge impossible à vivre en homme ordinaire.

Émile Yimbu/CONGOPROFOND.NET

À la Une

La députée Solange Masumbuko Nyenyezi aux FARDC:” Recevez mes encouragements et ne baissez pas les bras !”

Published

on

Chers vaillants soldats, en cette journée de la Libération nationale, je m’adresse à vous en ces mots:

Primo, en souvenir des filles et fils patriotes qui sont tombés sous le drapeau national, versant leur sang pour sauver toute la nation, je verse, en effet, mes larmes d’une mère; et toute la République se souvient d’eux.

Secundo, grande est ma joie de constater la dévotion, la bravoure et la détermination avec lesquelles vous portez à coeur cette nation bénie, vous vous battez pour la stabilité et la sécurité du territoire national et défendez les frontières de la RDC notre pays, nonobstant les diverses difficultés rencontrées sur terrain. Ainsi donc, je sèche mes larmes quant à ce.

Tertio, je ne cesse de ménager aucun effort pour booster jusqu’à la fatigue l’autonomisation des dépendantes femmes militaires, policières et et autres dépendants de nos FARDC par les différentes actions posées à travers mon ONG “ADEAC” et ma Fondation “SOMA”.

In fine, recevez mes encouragements et ne baissez pas les bras. Continuez à défendre l’intégrité territoriale nationale. Ainsi, toute la nation vous en sera reconnaissante.

Allez-y Chères FARDC!

Honorable Solange Masumbuko Nyenyezi Amisi
Députée Nationale

Continue Reading

K-WA Advertising