Connect with us

À la Une

Kinshasa : “Telema Mwana Mapinga” déterminé à passer la nuit à la belle étoile afin de rencontrer Fatshi

Published

on

L’Association sans but lucratif “TELEMA MUANA YA MAPINGA”(TMM), qui réunit en son sein les enfants des militaires et des policiers, était en sit-in devant les bureaux du chef de l’État à l’Union Africaine ( Mont-Ngaliema), ce vendredi 7 février 2020. Objectif : toujours manifester contre les inégalités sociales dont ils se sentent victimes.

Une centaine de personnes, enfants, mamans et papas de cette ASBL étaient présents avec des banderoles, calicots et autres matériaux avec des nombreux écrits tels que : “Non aux inégalités sociales ! Les dépendants des hommes en uniforme exigent l’application des statuts de nos parents ! Nous voulons l’amélioration effective des conditions de vies des militaires et de leurs enfants…”

En croire, la présidente cette structure, Christella Kyakuba, après leur marche pacifique du mardi 14 janvier 2020 dernier dont le point de chute était également la cité de l’U.A, une audience a été promise pour rencontrer le chef de l’État, mais jusqu’à présent aucune suite. Un problème de protocole serait à la base, indique-t-on.

“Comment vous expliquer qu’un militaire blessé de guerre n’a que 15 000 FC ou 25 000 FC comme récompense du pays, et ceux qui meurent, leurs familles n’ont que 34 000 FC? Et pour en avoir, il faut tout un processus qui peut durer jusqu’à 5 ans pour être reconnu !”, s’est-elle plaint.

Et de poursuivre : “Pourquoi ici? Parce que, seul le chef de l’État peut trouver une solution. On nous a promis de le rencontrer, mais on dit qu’il y a un problème de protocole, alors qu’il reçoit des boxeurs, des étudiants, etc. Aujourd’hui, nous sommes décidés de dormir ici, s’il ne nous reçoit pas”, a ajouté Christella Kyakuba Lubanzadio.

Signalons par ailleurs que TMM qui est une Asbl des enfants de policier et militaires, milite pour l’amélioration effective de leurs conditions de vie. Cette Asbl œuvre dans le domaine de l’éducation, la santé, l’environnement, l’agros pastorale ainsi que le social d’une manière générale.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :