Connect with us

À la Une

Kinshasa : en colère contre Ngobila, les “Wewa” ont brûlé des pneus à Limete et Lemba

Published

on

Après Limete, tôt ce vendredi matin, les motards de la ville Kinshasa, communément appelés “Wewa”, sont allés encore manifester au niveau de Super Lemba.

Comme motif, ils déplorent l’obligation de payer la somme de 500$ en vue d’obtenir le droit de circuler dans toute la capitale.

“Nous sommes déçus de constater que la vignette revient à 100$ pour les taxis voitures… Malgré cela ils n’arrivent pas à payer… Pour nous autres, on nous bombarde 500$ pour un document dont on ne connait pas le contenu. Cela est une sorcellerie sans honte…Notre versement journalier ne nous permet pas d’acheter ce document”, martèle un motard.

Pneus brûlés, routes barrées, cris et chants hostiles, les motards ont déversé toute leur colère sur les usagers de la route, les empêchant ainsi d’aller vaquer à leurs occupations.

Après Super Lemba, ce même mouvement de revendication a été signalé vers la station Salongo.

Notons que la série de mesures annoncées par l’autorité urbaine vise à contrôler ce secteur de transport par moto à Kinshasa.

D’après Honoré Mbokoso, ministre provincial des Transports, intervenant sur Top Congo FM, pour se faire identifier chaque motocycliste devra payer 20 dollars. ” Ils auront des casques, chasubles et ils vont commencer à rouler dans leurs districts respectifs. Pour ceux qui veulent rouler tout Kinshasa doivent payer 500 dollars et le document sera valide pour six mois donc pour une année les wewas doivent payer 1000 dollars”.

Baby Mosha/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

RDC : 53 étiquettes de visa Schengen de l’ambassade d’Espagne disparues à Kinshasa

Published

on

L’ambassade d’Espagne en République Démocratique du Congo a récemment alerté sur la disparition de 53 étiquettes de visas Schengen. Ces étiquettes ont été dérobées du coffre-fort de la chancellerie.

La Direction Générale de Migration (DGM) a été immédiatement informée par l’ambassadrice d’Espagne. En réponse, la DGM a émis une note de service datée du 19 juillet dont une copie est arrivée à la rédaction de LES MÉDIAS.NET, adressée à toutes les compagnies aériennes opérant à l’aéroport international de N’Djili.

Cette note appelle à la mise en place de mesures strictes pour empêcher toute sortie du territoire aux utilisateurs potentiels de ces visas. Les étiquettes concernées portent les numéros de série compris entre 22613857 et 22613910 inclus.

Les autorités insistent sur la vigilance et la coopération des compagnies aériennes pour éviter l’utilisation frauduleuse de ces visas volés.

Petit Ben Bukasa/LESMEDIAS.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte