Connect with us

À la Une

Kinshasa : F. Tshisekedi, Sassou Nguesso, Boni Yayi à la messe des suffrages de Mme Germaine Djembo

Published

on

Accompagnés de leurs épouses, les présidents Félix Antoine Tshisekedi ( RDC) et Denis Sassou Nguesso ( Congo) ont participé à la messe des suffrages organisée, mardi 15 septembre, en la cathédrale Notre Dame du Congo pour le repos de l’âme de Mme Germaine Djembo.

Le Président honoraire du Bénin, Thomas Boni YAYI, Mme Olive Lembe, épouse du sénateur KABILA, plusieurs officels du Congo Brazzaville et de Kinshasa ainsi que des membres de famille ont rempli cette cathédrale de Kinshasa.

Présidée par l’Archevêque de Kinshasa le Cardinal Fridolin Ambongo assisté du Cardinal Emerite M.Laurent Monsengwo et Mgr Kisonga, cette célébration eucharistique a été l’occasion pour l’Archidiocèse de Kinshasa de rendre un hommage à une fervente  chrétienne engagée à la paroisse St Sacrement, au-delà de sa filiation présidentielle.

Dans son homélie, le Cardinal Fridolin a comparé la vie de Maman Germaine Djembo à celle de la venerable Tabita évoquée dans les Saintes écritures, une femme de foi dont le oeuvres envers les pauvres restera un témoignage indélébile.

Le cortège funèbre s’est ébranlée sur le boulevard Lumumba jusqu’à la nécropole de la N’sele où l’illustre disparue sera inhumée dans le strict respect de l’intimité familiale.

Dans son oraison funèbre prononcé au nom de la famille, le Cardinal Emerite Laurent Monsengwo a remercié l’assistance pour toute les marques de compassion.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Abolition du système LMD en RDC : Fausse alerte !

Published

on

Le système d’enseignement Licence-Master-Doctorat (LMD) n’est pas annulé en République Démocratique du Congo, contrairement aux rumeurs distillées sur les réseaux sociaux depuis la soirée du dimanche 23 juin 2024.

Ceci ressort d’un communiqué signé dans la soirée de ce lundi 24 juin 2024 par Marie-Thérèse Sombo Ayanne Safi Mukuna, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU).

Le communiqué officiel note plutôt qu’au cours de la séance plénière d’investiture du gouvernement, le programme présenté et défendu, en son pillier 4, axe stratégique 4.2.1, prévoit la poursuite de la mise en place d’un système éducatif performant, inclusif et équitable, dont l’une des actions identifiées porte sur l’évaluation de la mise en œuvre du programme LMD.

Ce faisant, son Excellence, madame la ministre de l’ESU a prévu dans sa feuille de Route une évaluation à mi-parcours de cette réforme dont la fin du premier cycle interviendra la fin de cette année académique“, lit-on dans ce communiqué.

Le même communiqué précise que le calendrier de ces assises sera publié dans les jours qui suivent pour éclairer les acteurs de l’ESU, de la communauté universitaire que des partenaires concernés et du public intéressé.

Rappelons que la réforme LMD qui est le substitut du système PADEM, a été instauré et mis en application dans les établissements tant Publics que privés en 2021 sur ordre du ministère honoraire de l’ESU, Muhindo Nzangi Butondo, désormais ministre du Développement rural en RDC.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte