Dev Solaire

Connect with us

Actualité

Kasumbalesa : les églises ouvrent, les campagnes religieuses publiques demeurent interdites

Published

on

Après 4 mois d’inactivité dans les églises suite à l’état d’urgence sanitaire décrétée par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, les confessions religieuses de la République démocratique du Congo poussent un ouf de soulagement. Kasumbalesa dans la province du Haut-Katanga n’est pas du reste. Dans le but d’harmoniser des vues sur cette reprise des activités religieuses à kasumbalesa, le maire de la ville, André Kapamba, à réuni, ce jeudi 13 août 2020 à son office, les représentants des confessions religieuses de la place.

A l’issue de cette réunion, il a réitéré la problématique des mesures barrières qui doivent être de stricte observance à la reprise des activités religieuses à Kasumbalesa tel prévu au niveau national par les autorités, pour éviter les risques de contamination de la pandémie à coronavirus. Les hommes de Dieu ont à l’unanimité accepté de mettre en pratique toutes ces mesures.

L’autorité urbaine a cependant maintenu l’interdiction formelle des campagnes d’évangélisations, des conférences religieuses publiques. “Nous interdisons les campagnes d’évangélisations, les concerts publics sur toute l’étendue de la ville de Kasumbalesa jusqu’à nouvel ordre. Car la distanciation sociale ne sera pas respectée”, souligne André Kapamba.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :