Connect with us

À la Une

Kasaï central : la société civile invite Martin Kabuya à nommer des « vertébrés » dans son nouveau gouvernement

Published

on

Le gouvernement Kabuya 2 est attendu dans un avenir proche. Après la démission d’un membre de son gouvernement depuis le 30 décembre dernier, le gouverneur de province consulte en ce jour les différentes formations politiques pour avoir un gouvernement qui recquiert un consensus.

Quelques structures de la société civile haussent le ton. Pour le CRONGD (Conseil régional des organisations non gouvernementales de développement),  » le nouveau gouvernement doit être pragmatique et cohérent dans la recherche du bien être de la population avec des actions à impact visible à court, moyen et long terme. Ce gouvernement doit se doter des animateurs vertébrés, compétents et dévoués pour la cause de la province, non des fanatiques et clients politiques en veillant sur l’impératif du genre », explique Albert KIUNGU dans un communiqué rendu public le 04 janvier 2020 à Kananga.

Pour sa part, la coordinatrice de l’asbl « Femme main dans la main pour le développement »( FMDK) , regrette le départ inattendu de la ministre des Finances du gouvernement Kabuya. Nathalie Kambala invite l’autorité provinciale à équilibrer son nouveau gouvernement.
 » Le nouveau gouvernement doit prendre en compte l’aspect genre. Dans son premier gouvernement , Martin Kabuya a nommé une seule femme sur 8 membres. Nous voulons, cette fois-ci, que les femmes soient représentées », a-t-elle dit à CONGOPROFOND.NET.

Des habitants de Kananga interrogés à ce sujet estiment aussi que le gouverneur devrait respecter la représentativité des territoires dans son gouvernement.

MUABILAYI/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

SWITZERLAND DIASPO AWARDS: Le Congolais Alfred Ngoyi lauréat du Prix spécial de la Justice au profit de la diaspora africaine 

Published

on

Me Alfred Ngoyi wa Mwanza, avocat suisse d’origine congolaise, a été gratifié, ce samedi 26 novembre 2022 à Genève, du prix spécial de la Justice aux côtés de la diaspora africaine. C’était au cours d’une cérémonie organisée par SWITZERLAND DIASPO AWARDS, une structure ayant comme but de récompenser et de rendre plus visibles les activités de la diaspora africaine excellant et se distinguant dans ses activités en Suisse. 

Outre ce prix spécial de la Justice aux côtés de la diaspora africaine en Suisse,  plusieurs autres récompenses étaient au rendez-vous, notamment les prix de meilleur entreprenariat, meilleur salon de coiffure, meilleure boutique africaine, meilleure styliste, meilleur restaurant, prix spécial de la meilleure recherche scientifique, etc.

 

 

Originaire de la RDC où il est né et a grandi, Me Alfred Ngoyi Wa Mwanza a dédié son prix aux victimes des affres de la guerre injuste imposée dans la partie Est de son pays.

Concernant son activité de défense des migrants en Suisse, elle résulte de sa propre expérience en tant qu’ancien requérant d’asile en Suisse. Donc, une personne issue de la migration en Suisse.

Économiste de formation des anciennes Facultés catholiques de Kinshasa(Actuellement UCC), il s’est battu seul, sans le moindre appui d’un professionnel de droit pour obtenir le titre des réfugiés en 2008 après la décision des autorités suisses refusant d’examiner son dossier d‘asile.

Après l’obtention de son titre de séjour en 2008 il créa son association BUCOFRAS avec but d’aider les Africains francophones dans les problèmes d’intégration en Suisse, notamment dans la partie Suisse alémanique proche du canton Zürich où il vit. Cette association deviendra en 2013 un cabinet juridique proprement dit après l’obtention de son premier diplôme universitaire de droit en Suisse : Master of Arts in Légal Studies à la faculté de droit de l’université de Fribourg avec spécialisation en droit de la migration et droit social. Il a continué à étudier le droit en Suisse en combinaison avec son activité de défense des migrants dans ce pays. Il obtient le Bachelor en droit à la faculté de droit de l’université de Neuchâtel en 2017 et son Master en Droit avec deux mentions : bilingue allemand et français et droit européen à la prestigieuse faculté de droit de l’université de Fribourg en Suisse en 2019 (son troisième diplôme universitaire de droit en Suisse).

Il convient de savoir que Maitre Alfred Ngoyi est aussi titulaire de diplôme de spécialiste en Droits de l‘homme des Collègues universitaires Henry Dunant CUHD à Genève en 2009, de diplôme de Management des Projets de l‘Ecole supérieur de Management ESM à Genève en 2010 et d’un brevet fédéral suisse de Spécialiste de la migration en 2014.

 

Actuellement il défend, assiste et représente les étrangers et les Suisses dans leurs différentes procédures administratives et judiciaires en lien avec le droit de la migration, le droit social, le droit de travail, le droit des assurances sociales, le droit de bail, le droit de protection de l’enfant…au sein de son cabinet juridique basé au centre-ville de Zurich, la capitale économique suisse.

Il compte avec lui plusieurs cas succès même devant la plus haute juridiction suisse, à savoir le Tribunal fédéral.

Praticien de droit et chercheur, Me Alfred Ngoyi est depuis octobre de cette année Doctorant à la faculté de droit de l’université de Neuchâtel en Suisse où il prépare une thèse en droit d’asile suisse et en procédure administrative.

Modèle d’intégration en Suisse, à côté de son activité professionnelle de praticien de droit, il est politicien en Suisse où il milite activement au sein du Parti socialiste suisse. Candidat malheureux aux élections communales de sa ville de domicile et d’origine Winterthour dans le canton de Zurich respectivement en mars 2018 et en février 2022, Alfred Ngoyi est candidat pour le compte de son parti à l’élection au parlement cantonal (provincial) de Zürich prévue le 12 février 2023. Il est donc en pleine campagne électorale.

Le prix spécial reçu par Me Alfred Ngoyi de la part de SWITZERLAND DIASPO AWARDS est le fruit de différents témoignages reçus des étrangers en Suisse et des Suisses eux mêmes suite à son dévouement pour La Défense des migrants. Il a dédié son trophée aux victimes de la guerre à l’est de son pays d’origine la RDC comme il l’a déclaré lui-même devant le jury et les spectateurs à la soirée de remise des prix.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising