Connect with us

À la Une

Kasaï central : la société civile invite Martin Kabuya à nommer des “vertébrés” dans son nouveau gouvernement

Published

on

Le gouvernement Kabuya 2 est attendu dans un avenir proche. Après la démission d’un membre de son gouvernement depuis le 30 décembre dernier, le gouverneur de province consulte en ce jour les différentes formations politiques pour avoir un gouvernement qui recquiert un consensus.

Quelques structures de la société civile haussent le ton. Pour le CRONGD (Conseil régional des organisations non gouvernementales de développement), ” le nouveau gouvernement doit être pragmatique et cohérent dans la recherche du bien être de la population avec des actions à impact visible à court, moyen et long terme. Ce gouvernement doit se doter des animateurs vertébrés, compétents et dévoués pour la cause de la province, non des fanatiques et clients politiques en veillant sur l’impératif du genre”, explique Albert KIUNGU dans un communiqué rendu public le 04 janvier 2020 à Kananga.

Pour sa part, la coordinatrice de l’asbl “Femme main dans la main pour le développement”( FMDK) , regrette le départ inattendu de la ministre des Finances du gouvernement Kabuya. Nathalie Kambala invite l’autorité provinciale à équilibrer son nouveau gouvernement.
” Le nouveau gouvernement doit prendre en compte l’aspect genre. Dans son premier gouvernement , Martin Kabuya a nommé une seule femme sur 8 membres. Nous voulons, cette fois-ci, que les femmes soient représentées”, a-t-elle dit à CONGOPROFOND.NET.

Des habitants de Kananga interrogés à ce sujet estiment aussi que le gouverneur devrait respecter la représentativité des territoires dans son gouvernement.

MUABILAYI/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :