Connect with us

À la Une

Kaniama Kasese : Le député Mike Mukebayi impressionné par le travail abattu par les « Bâtisseurs » !

Published

on

Par route, par voie fluviale ou le chemin de fer, tous les moyens de transport sont bons pour desservir en maïs le pays. Après l’espace Kasaï, c’est au tour de Kinshasa d’être arrosé de cette denrée venue de Kaniama Kasese, dans le Katanga. Mercredi 7 septembre, trois barges de 500 tonnes chacune accoste sur le port de la capitale congolaise sous le regard personnel du général Kasongo KABUIK, numéro 1 du Service National.

Comme dans d’autres provinces du pays, le général-major a tenu à assister personnellement à l’arrivée de 1500 tonnes de maïs sur le sol kinois.

Produire à Kaniama Kasese c’est bien mais la RDC c’est 80 millions de terres arables étendues sur tout le pays. A Lovo, dans le territoire de Songololo, province du Kongo central, où le Service National a érigé son centre, le site est à sa deuxième Saison culturale et s’apprête à sa troisième. L’expérience qu’a tenue à palper du doigt le député provincial, élu de Kinshasa, Mike Mukebayi.

 » J’étais loin d’imaginer qu’à quelques 200 km de Kinshasa, un projet de si grande envergure puisse se développer; Que le maïs qu’on voyait à Kinshasa se produire de loin; Que le service national a pu mener un si grand projet avec très peu de moyen… Mais il faudra vraiment travail, il faut conscientiser pour que d’avantage de moyen soit accordé à ce service et à son général Kasongo KABUIK ! », a plaidé le député provincial pro-Katumbi, Mike Mukebayi Nkoso, toujours impressionné par le travail abattu par des ex Kulunas, aujourd’hui « Bâtisseurs« .

Pour sa part, le général Kasongo a plutôt confirmé avoir bénéficié des moyens conséquents pour un rendement optimum de ce service rattaché à la présidence de la République.  » Le Commandant suprême des FARDC vient de doter notre Service des moyens qu’il faut. Je vous l’annonce, il y a des tracteurs,  tronçonneuses, véhicules, etc. Il y a même des engins lourds de génie civil comme des bulldozers, etc. C’est une première, je dis bien depuis la création de Service National on n’a jamais eu de telle dotation. C’est pour la première fois. Au regard d’une telle dotation, le service national envisage atteindre 5000 tonnes rien que pour la campagne agricole 2022-2023″, a-t-il martelé.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Transition écologique et du développement durable : Marie-Pascale Malanda et l’ACTEDD ouvrent le débat public national ce vendredi 30 septembre

Published

on

L’Agence congolaise de la transition écologique et du développement durable (ACTEDD) annonce la tenue, le 30 septembre 2022 à Kinshasa/Gombe, de sa première conférence de presse.

Cette rencontre avec les chevaliers de la plume et du micro sera consacrée à la transition énergétique et au positionnement de la République démocratique du Congo dans cet enjeu planétaire.

A en croire sa coordinatrice Marie-Pascale Malanda, pour ce premier rendez-vous avec la presse, l’objectif poursuivi par ACTEDD est la mise à niveau des médias sur les enjeux énergétiques et climatiques, lesquels ont une dynamique internationale forte pour un « Pays-Solution» comme le nôtre.  » Voilà pourquoi, ACTEDD veut lancer et conduire le débat public national sur des questions aussi fondamentales en commençant par la mobilisation des médias, compte tenu de leur rôle crucial dans la diffusion de l’information et du renforcement des connaissances », a-t-elle martelé.

Pour rappel, l’Agence Congolaise de la Transition Ecologique et du Developpement Durable ( A.C.T.E.D.D) est un service spécialisé de la Présidence de la République mise en place par l’ordonnance n° 20/013 du 28 février 2020.

Elle a pour mission de concevoir, de coordonner et d’implémenter les politiques publiques nationales relatives à la transition écologique en République Démocratique du Congo. Elle est chargée d’étudier, d’analyser et évaluer toutes les questions qui lui sont soumises par le Président de la République en rapport avec la transition écologique et le développement durable. L’Agence comprend le Comité de pilotage et la Coordination.

Ses membres sont nommés par odronnances n° 20/021 du 06 avril 2020.

Il s’agit de :

1. Madame Marie-Pascal MALANDA DIATUKA, Coordonnateur
2. Monsieur Jean de Dieu MINENGU MAYULU, Cordonnateur Adjoint

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising