mbet

Connect with us

À la Une

Kamerhe : ira ou n’ira-t-il pas ce mercredi 8 avril ?

Published

on

Le feuilleton “Vital Kamerhe face à la Justice” continue de tenir le public congolais en haleine.

Initialement annoncée pour le lundi 6 avril, l’audition du directeur de cabinet du Chef de l’Etat au Parquet Général près la Cour d’Appel de Kinshasa Matete aura finalement lieu ce mercredi 8 avril 2020. Ce report, convient-il de rappeler, est lié à une erreur matérielle constatée par la partie invitée qui s’est estimée non saisie au regard de la date figurant sur la première invitation à comparaitre : 6 mars 2020 au lieu de 6 avril 2020.

Cette erreur a été rapidement corrigée et une nouvelle invitation a été adressée au Président de l’Union pour la nation congolaise ( UNC) en sa qualité de Coordonnateur des travaux de 100 jours du Chef de l’État.

Il convient de souligner que son parti politique est monté au créneau à la fin de la semaine passée pour dénoncer ” un acharnement ” contre son leader dans ce dossier qui n’est pas encore ouvert au grand public.

Rappelons que les Kinois avaient vivement déploré le retard dans l’exécution des travaux de 100 jours, particulièrement le piétinement des sauts de moutons, provoquant des embouteillages monstres à travers la ville.

L’heure de vérité tant attendue face au magistrat instructeur du dossier devrait permettre au Coordonnateur desdits travaux d’expliquer les raisons de ces retards et, surtout, l’utilisation rationnelle des fonds alloués aux différents chantiers.

Affaire à suivre.

Dorcas Ntumba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising