Connect with us

À la Une

Ituri/Irumu: l’insécurité barre la route à la reprise des cours à Ndalya

Published

on

C’est depuis le lundi 21 février que les cours ont repris sur l’étendue de la République. À Ndalya dans la chefferie des Walese Vonkutu, cette rentrée n’a pas été effective suite à la situation sécuritaire volatile dans cette partie du territoire d’Irumu.

Le dernier cas en date remonte dans la journée du dimanche 14 février 2021 où 14 personnes ont perdu la vie dont 3 militaires.

L’armée a aussi noté le décès de 4 rebelles qui ont pour la unième fois attaqué l’agglomération de Ndalya, causant ainsi le déplacement de plusieurs personnes leur milieu vers un autre. Même pour ce deuxième jour, les bleus et blancs n’ont pas été visibles sur les artères, précise John Mabele, coordonnateur de la Société civile locale de Ndalya.

Comme pour faciliter le retour des déplacés, la Société civile forces vives de Walese Vonkutu formule une série des recommandations au gouvernement dont le rétablissement de l’autorité de l’État.

Vérité JOHNSON/CONGOPROFOND.NET