Connect with us

Société

Insécurité à Kasumbalesa : Policiers et FARDC ayant passé 5 ans dans la ville seront mutés ailleurs !

Published

on

La recrudescence de l’insécurité à Kasumbalesa, une réalité qui gangrène cette troisième ville du Haut-Katanga, était au centre d’une grande réunion de sécurité élargie aux forces vives de la ville, conseil urbain de la jeunesse, chefs des certaines cellules, les leaders d’opinion, presse, partis politiques, ce lundi 06 juin 2022 au bâtiment KBP de la douane, sous l’égide du maire de la ville André Kapampa.

Au cour de cette grande réunion de sécurité, les participants ont accusé certains policiers d’être à la base de cette barbarie, dénoncé l’inefficacité de services de sécurité, l’intervention tardive des forces de sécurité, l’utilisation de la tenue similaire aux forces armées par les partis politiques.

Après débat et délibération, le maire de la ville de Kasumbalesa, Me André Kapampa, a invité les services de sécurité à plus d’engagement et détermination pour mettre fin à l’insécurité qui plonge dans le désarroi la population de Kasumbalesa depuis plus des trois ans. Les participants ont adopté la proposition portant mutation des certains éléments de la police et de FARDC ayant déjà fait plus de 5 ans à Kasumbalesa. Ils ont demandé à la population de collaborer avec les services de sécurité dans la dénonciation des suspects, l’interdiction formelle d’utiliser la tenue similaire aux forces armées par les partis politiques. Le maire de la ville a, par ailleurs, interdit l’organisation d’une marche contre l’insécurité déjà en téléchargement. Grâce aux efforts du maire de la ville, une délégation de Kasumbalesa sera en face des autorités provinciales dans les heures qui suivent.

Notons que cette réunion de sécurité fait suite aux plusieurs cas de cambriolages enregistrés dans la ville de Kasumbalesa depuis plusieurs mois sous l’impuissance totale des services de sécurité.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Bukavu : La Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi au chevet des familles des écoliers victimes d’un accident de circulation

Published

on

La Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi (FDNT) a compati avec  familles éplorées de 8 écoliers ayant perdu la vie, avec leur chauffeur, lors d’un accident de circulation survenu le mardi 28 juin dernier à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu.

Ce geste de compassion de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi, du nom de la Distinguée Première Dame de la RDC, vient en appui aux efforts déjà déployés par le Gouvernorat du Sud-Kivu.

C’est ce vendredi 1 juillet 2022 que les corps de 7 enfants et leur chauffeur ont été inhumés. En attendant l’arrivée du père d’un des défunts, bloqué à Mbandaka, sa dépouille mortelle sera inhumée ultérieurement.

Notons qu’une messe a été dite en la mémoire de toutes ces victimes, en la Cathédrale Notre Dame de la Paix d’Ibanda de Bukavu.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising