Connect with us

À la Une

IGF: ADG, PCA, ADF, etc. des entreprises publiques dans l’oeil du cyclone !

Published

on

Dans une correspondance adressée aux Inspecteurs Généraux des Finances en mission d’encadrement dans les Entreprises du Portefeuille de l’Etat, l’Inspection générale des Finances ( IGF) invite ses contrôleurs à empêcher les paiements des avantages illégaux dont se faisaient bénéficier leurs présidents des conseils d’administration, commissaires aux comptes, ainsi qu’administrateurs.

Elle demande que les DG qui auront fait des tels paiements ainsi que les bénéficiaires soient considérés comme passibles de « DÉTOURNEMENTS DE DENIERS PUBLICS » et traduits en justice.

L’Inspection Générale des Finances rappelle ainsi le respect des dispositions légales n’autorisant pas les paiements des émoluments, des soins médicaux, des primes diverses, de crédits véhicules et autres avantages, à l’exception de “Jetons de présence” pour les mandataires passifs.

L’Inspecteur général des Finances, chef de service, Jules ALINGETE, a déjà sensibilisé la justice pour qu’une répression exemplaire soit faite à l’endroit des contrevenants, renseigne une source de l’IGF.

Depuis sa diffusion, cette mesure a créé de l’inquiétude chez les mandataires habitués à percevoir des droits indus, a-t-on appris. Certaines sources indiquent que ces derniers se coaliseraient pour combattre « le Sauveur » des Finances publiques congolaises.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Ituri :Cinq groupes armés s’engagent à la cessation immédiate des hostilités sous les hospices du VPM JP Bemba

Published

on

Cinq (5) groupes armés identifiés dans la province de l’Ituri (nord-est de la République démocratique du Congo) ont signé vendredi 19 avril 2024 à Bunia, en présence du vice-Premier, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba.

Cet acte d’engagement marque “la cessation immédiate” des hostilités dans cette province sous état de siège.

Nous, les groupes armés de l’Ituri (CODECO, FRPI, FPIC, AUTODÉFENSE, MAPI), réunis en date du 19 avril 2024, sous la haute responsabilité de son Excellence Monsieur le VPM de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, prenons l’engagement de cesser immédiatement les hostilités dans l’intérêt de la paix“, ont-ils déclaré à travers l’acte d’engagement.

NB: Tout contrevenant au présent acte se verra sanctionner par les actions militaires ou judiciaires”, ont précisé les signataires.

Arrivé vendredi matin dans la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, dans le cadre de l’évaluation de la situation sécuritaire dans cette province, le vice-Premier ministre, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, a réuni 31 membres issus de cinq groupes armés locaux actifs depuis la reprise des hostilités en 2017, pour examiner les motivations à la base de la reprise des armes dans la province de l’Ituri en dépit des accords de paix régulièrement conclus à Nairobi et dans le territoire de Aru.

Je suis venu au nom du commandant suprême, le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, qui mise sur le retour de la paix, de gré où de force en Ituri, pour vous écouter et comprendre pourquoi en dépit des engagements pris dans le passé, vous continuez toujours à vous entretuer ici en Ituri. Nous devons ensemble dégager des propositions à même de contribuer efficacement au retour définitif de la paix ici“, avait introduit Jean-Pierre Bemba.

Elyane Mukuna/Congo profond


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte