Connect with us

À la Une

Gouvernement : plus des frais de mission, sauf pour les cas de souveraineté et de négociation financière

Published

on

Dans une correspondance adressée aux gestionnaires des crédits dont une copie est parvenue à la rédaction de CONGOPROFOND.NET, ce jeudi 26 novembre 2020, le Vice-Premier ministre, ministre du Budget, Jean Baudouin Mayo Mambeke, annonce l’epuisement des crédits au titre des missions de service ” pour l’exercice budgétaire en cours c’est-à-dire l’année 2020″.

“Cela étant, les dépenses de cette nature ne sont plus à engager jusqu’à la fin de l’année, sauf pour les cas de souveraineté et de négociation financière avec intérêt en faveur de l’État”, précise le VPM en charge du Budget, Jean-Baudouin Mayo Mambeke.

Cette décision, notent des économistes, s’avère importante pour la nation au regard de la situation financière actuelle caractérisée par des déficits dans la mobilisation des recettes. Au regard des derniers chiffres de la BCC, note-t-on, le gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba ne sera pas en mesure de réaliser les recettes prévues dans son budget rectificatif fixé à 5.7 milliards sous examen au niveau de la chambre basse du parlement.

Dans le même registre, comme l’ont toujours recommandé plusieurs économistes, les autorités congolaises doivent lutter contre les coulages des recettes mais aussi réduire le train de vie des institutions qui souvent bouffe une grande partie des recettes collectées lors d’une année budgétaire.

À Félix Antoine Tshisekedi qui a fait de la lutte contre la corruption et coulage des recettes son cheval de bataille et le Parlement, en sa qualité d’autorité budgétaire, d’être très regardants dans ce secteur pour la répartition équitable des ressources publiques entre les gouvernants et les gouvernés.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Éliminatoires Mondial Basket : Après sa double victoire sur Kenya et Sénégal, la RDC affronte ce dimanche l’Égypte 

Published

on

Comme lors de la deuxième fenêtre, les Léopards de la RDC ont réédité l’exploit ce samedi 2 juillet en Égypte face aux Sénégalais (72-60), dans un match comptant pour la deuxième journée de la troisième fenêtre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023.

Après avoir gagné leur premier match par forfait contre le Kenya et validé son ticket pour la fenêtre suivante, la RDC aligne donc une deuxième victoire dans cette troisième fenêtre. Elle va croiser l’Égypte, ce dimanche 03 juillet, pour la dernière journée. Une victoire face à l’Egypte fera énormément du bien à la RDC avant la dernière fenêtre car les points des trois premières fenêtres seront reconduits à la dernière.

Pour ce match face au Sénégal, la RDC a maitrisé le premier et le troisième quart-temps. Les hommes du technicien Thomas Drouot ont cédé lors du deuxième quart-temps et ont lutté lors du dernier quart-temps, soit (17-11,10-14, 22-11, 23-24)

Côté statistiques, les Sénégalais ont dominé les Léopards en lancers-francs soit 81% sur 17%. Les Léopards étaient supérieur dans les tirs de 2 points, soit 61% sur 53% côtés Sénégalais. Le Sénégal a gagné 33 rebonds contre 28 pour la RDC, etc.

Au classement l’Égypte et la RDC avec le même nombre des points sont classés premier et deuxième avec chacun 9 points.

Il faut noter que les trois meilleures équipes des Groupes A, B, C et D se qualifieront pour le second tour des Éliminatoires Zone Afrique (Groupes E et F), qui se déroulera lui en août 2022. Les deux meilleures de chacun de deux groupes et la meilleure troisième obtiendront les cinq billets pour aller représenter l’Afrique au tournoi mondial de 2023, coorganisé par l’Indonésie, le Japon et les Philippines.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising