Dev Solaire

Connect with us

Actualité

Goma : Trois députés provinciaux interdits de manifester pour la gestion rotative du Nord-Kivu

Published

on

La marche pacifique de trois députés provinciaux pour la gestion rotative de la province n’a plus eu lieu comme prévue le jeudi 06 août à Goma dans la province du Nord-Kivu. Alors que ces trois élus locaux étaient déjà présents, le matin au point de départ de la marche, la police les a encerclé et les a informé que leur manifestation n’a pas été autorisée par l’autorité urbaine. S’ils veulent vraiment manifester, qu’ils entrent dans leurs véhicules pour aller déposer leur mémorandum au gouvernorat et au bureau de l’Assemblée de province comme prévu.

Après une longue discussion, ils sont partis avec les éléments de l’ordre à la mairie. Là, le maire a encore une fois réitéré son interdiction, avant de se mettre d’accord sur la tenue de cette marche le lundi 10 août prochain. Cela, après avoir réécrit à cette autorité urbaine pour information.

«Nous sommes venus voir le maire qui insiste que la marche ne va pas avoir lieu. Nous ne savons pas pour quelle raison parce qu’il n’y a aucune raison légale que le maire évoque. Cela nous surprend, car nous pensions être déjà dans la démocratie, mais il se remarque le contraire. Qu’à cela ne tienne, nous n’allons pas baisser les bras, et pour cela, nous venons d’écrire une deuxième lettre au maire de la ville de Goma pour lui annoncer notre marche le lundi », a laissé entendre le député provincial Emmanuel Ngaruye.

Les 3 élus provinciaux veulent un consensus politique instituant un système de gestion rotative par entité dans la province du Nord-Kivu. Cette préoccupation avait été encore invoquée par certains participants au dialogue des communautés du Nord-Kivu, dit « de vérité sur notre propre avenir », qui s’est tenu la semaine dernière à Goma. Le vice-président de l’Assemblée provinciale avait répondu que la question de la gouvernance rotative de la province a déjà été reglée par la Constitution. Pour sa part, le député provincial Jean-Paul Lumbulumbu avait indiqué que pour arriver à lever cette option, il faut changer la disposition constitutionnelle à ce sujet, ou soit carrément faire les arrangements politiques lors de l’élection du gouverneur de province.

Les trois députés provinciaux qui allaient marcher, les rues du chef-lieu du Nord-Kivu le jeudi 06 août, sont Prince Kihangi de Walikale, Alex Bahunga de Masisi et Emmanuel Ngaruye de Rutshuru.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :