Connect with us

À la Une

Goma : Heal Africa accroît sa capacité d’accueil des femmes et des enfants

Published

on

La cérémonie d’inauguration et la dédicace au Seigneur de la nouvelle bâtisse de Heal Africa, devant pour accueillir les femmes et les enfants, a eu lieu, le vendredi 27 novembre à Goma dans la province du Nord-Kivu. C’est le maire de la ville, Timothée Muissa Kense, qui a présidé ladite cérémonie, en présence de quelques serviteurs de Dieu, mais également, du promotteur de cette structure médicale, de certaines autorités politico-administratives locales, du personnel soignant et d’autres couches de la population.

Pour le représentant légal suppléant et directeur exécutif de Heal Africa, Dr Justin Paluku, ce bâtiment est un complexe de 20 nouvelles chambres, et vient compléter le projet de construction ou d’acquisition du pavillon femmes et enfants. La particularité de ces chambres au standard international est l’organisation des soins de qualité pour la mère et l’enfant, avec le service de néonatologie équipé en appareils modernes.

“Vous savez que la RDC fait partie des pays au monde qui ont le taux le plus élevé de mortalité maternelle et de mortalité infantile. Alors, Heal Africa, comme hôpital tertiaire au Nord-Kivu, s’est assigné comme objectif de contribuer à la réduction de ce taux élevé de mortalité maternelle et infantile. Et c’est avec cette compréhension-là que ce projet d’acquérir ce pavillon a été conçu, avec l’appui de nos partenaires”, a-t-il laissé entendre dans son mot.

“Ce projet est arrivé à son terme aujourd’hui. Il est devenu une réalité et nous avons le pavillon qui est fonctionnel et sert la femme et l’enfant à Goma au Nord-Kivu, et d’une façon générale, en RDC. La particularité de ce pavillon, c’est qu’on va y organiser des soins de qualité pour la mère et l’enfant. Nous avons un service par exemple de néonatologie avec des équipements de pointe. Nous avons des soins qu’on offre à la femme qui vient accoucher dans des conditions idéales et un personnel qualifié et compétent disposé à prendre bien soin de la femme et de l’enfant. Donc, c’est un plus pour Goma, le Nord-Kivu, la RDC et l’humanité”, a indiqué ce médecin gynécologue obstétricien.

L’autorité urbaine qui a procédé à la coupure symbolique du ruban symbolique, a félicité le gestionnaire de cette formation médicale pour la réalisation de cette œuvre qui, selon elle, accueillera les patients dans des bonnes condiations. Muissa Kense Timothée a demandé par ailleurs à tous ceux qui vont utiliser ces chambres, à les user à bon escient, et ne pas abîmer les meubles et les autres outils mis à leur disposition. Car, a-t-il rgumenté, cet doit être utile à la population maintenant et servir les générations futures.

 

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET