Connect with us

À la Une

G. Inagosi (au sujet de Puela) : ” Nous allons interroger le règlement pour les sanctions…”

Published

on

Le verdict du Conseil d’État sur la requête du député Albert Fabrice Puela demandant la démission du bureau de l’Assemblée nationale est tombé ce lundi 23 novembre 20020. Le Conseil d’État a déclaré cette requête irrecevable pour manque d’une décision administrative attaquée.

En réaction face aux chevaliers de la plume et du micro, Geneviève Inagosi, députée nationale, salue la décision du Conseil d’État, tout en invitant son collègue Albert Fabrice Puela de se conformer au règlement intérieur de l’Assemblée nationale et autres lois de la République démocratique du Congo.

“J’ai un sentiment de soulagement et plaisir. Le Droit a été dit. Nous étions sereins, sachant qu’aucune décision administrative n’avait été attaquée. Nous appelons notre collègue désormais à se soumettre à notre règlement intérieur et aux lois de la République en matière de fonctionnement de l’Assemblée nationale”, a déclaré Geneviève Inagosi après l’audience.

À la question de savoir quelle suite réservée à son collègue Albert Fabrice Puela au niveau de l’Assemblée nationale, l’ancienne ministre du Genre et élue de Wamba, Geneviève Inagosi, a fait savoir que le règlement intérieur prévoit des mécanismes de sanction.

“Notre règlement intérieur prévoit des mécanismes de sanction des députés. Il sera interrogé”, a-t-elle promis.

L’occasion faisant le larron, l’élue de Wamba a félicité sa collègue Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblée nationale et tout son bureau pour avoir tenu bon face à situation.

Il convient de rappeler que les avocats du bureau de l’Assemblée nationale avaient clairement démontré les irrégularités constatées dans la requête du député Puela, qui, selon eux devraient passer avant tout par l’Assemblée plénière puis au Comité des sages.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET