Connect with us

Actualité

Foot-Féminin : la session de formation des formateurs pour les membres de la commission lancée

Published

on

Le président de la Fédération Congolaise de Football Association, Constant Omari Selemani a lancé ce lundi 14 septembre 2020 dans la salle de conférence de la Fecofa, la formation des formateurs pour les membres de la commission nationale de football féminin. Ce,en complicité avec la direction technique nationale.

Cette formation qui va se dérouler du 14 au 16 septembre est axée sur plusieurs modules avec différents intervenants. Après l’ouverture solennelle par Constant Omari, le président de la commission nationale de football féminin, Grégoire Badi a dès l’entame, exposer sur le profil d’un dirigeant sportif ainsi que l’organisation administrative du football.

“La formation occupe une place très importante, celle du cheval de bataille de notre fédération. Il était impérial que les membres qui font partie de la commission de football féminin puissent participer à cette formation parce que dans notre vision, nous voulons que le football féminin soit représenté sur toute l’étendue de la République. Or, nous ne pouvons pas être présents en tout lieu sans formation. Cette formation va permettre aux membres de la commission de faire le tour du pays pour enseigner les autres” s’est exprimé Grégoire Badi

Pour sa part,le secrétaire général adjoint de la fédération chargé de l’administration et des réformes, Rainier-Patrice Mangenda a exposé sur la Fifa-Connect, un vaste projet d’enregistrement de tous les joueurs, de numérisation des transferts pour fluidifier le trafic des joueurs et Ia gestion digitale des championnats d’élite avec comme point d’achèvement, la constitution d’une base des
données mondiale pour la traçabilité de toutes les opérations liées au transfert des joueurs.

Après son mot d’ouverture, Constant Omari a également rappelé aux membres de la commission du football féminin que, la Fédération a l’obligation de leur doter des outils nécessaires pour renforcer leur management et ça passe par cette session de formation.

Omari a également signifié au président de la commission que, la Fédération s’apprête à recevoir les subventions de la FIFA qui se lèvent à 500.000(cinq cents mille) dollars américains. Mais, la Fédération poursuit les démarches pour remplir toutes les conditions pour que cet argent soit directement transféré au compte du football féminin pour la gestion et la Fecofa sera là que pour superviser.

Rappelons par ailleurs que, Monsieur Maurice Munda a exposé sur les affiliations et transferts des joueurs. Et Zéphyr Kaninda, président de la commission nationale de football des jeunes va exposer le mercredi sur le rôle de la presse dans la gestion du football, en suite ça sera le tour, d’Emmanuel Kande, secrétaire national de la Linafoot de faire l’exposé sur les textes réglementaires du football. Bobo Bondembe Vice-président de la Fecofa viendra clôturer avec son exposé sur les procédures financières.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Actualité

Lemba/Righini : Le personnel du Centre médical “Mwinda ya Lobiko” abandonne un corps sans vie devant un poste de police !

Published

on

Les habitants du quartier Righini, dans la Commune de Lemba (Kinshasa), ont découvert, cette matinée de lundi 17 juin 2024, le corps sans vie d’un trentagénaire devant un poste de police. La dépouille de cet homme, non encore identifié, y serait déposée depuis la nuit de ce dimanche 16 juin 2024.

Selon les informations fournies par la police, la victime proviendrait du Centre médical “Mwinda ya Lobiko, accompagné d’un personnel soigant, une garde et un policier pour être transféré aux Cliniques Universitaires où l’accès leur serait refusé avec cet homme à bout du souffle qui va succomber peu après. Le corps de cet infortuné va être déposé devant ce poste de police.

Ce serait précisément dans la soirée (23h) de ce même jour que cet homme rendrait l’âme. Le personnel soignant et la garde du Centre médical précité auront pris fuite. « Les Cliniques n’ont pas traité cet homme alors qu’il était en vie parce qu’il n’y avait aucun membre de sa famille sur place. C’est pendant la discussion qu’il est décédé. En entrant au bureau pour faire une réquisition au médecin, l’A.G et la garde de ce centre médical ont rapidement déposé son corps et ont pris la poudre d’escampette…», a confié le major Bela à CONGOPROFOND.NET.

Seul la nuit, cet officier de permanence a relayé cette information à ses supérieurs qui, aussitôt arrivés ce lundi matin, ont sécurisé la zone du drame avant que les secouristes ne viennent évacuer son corps.

Effectuant immédiatement une descente au Centre médical “Mwinda ya Lobiko”, situé sur l’avenue Malula n° 15 dans le même quartier de la même agglomération, notre reporter a une réceptionniste qui n’a fourni la moindre information à ce sujet. “C’est aujourd’hui que je suis arrivée. Les membres du collectif ayant fonctionné hier sont tous partis…», a-t-elle appuyé.

Signalons que quelques volontaires de la Croix-Rouges sont arrivés à ce poste de police vers 11h en attendant la réponse à la convocation de la police envoyée au parquet de Matete. Ce dernier, a-t-on appris, a toute de suite dépêché son substitut pour constater les faits. Dossier à suivre.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte