Connect with us

Société

Fête de mouton à Maï-Ndombe: la communauté Ahmadiyya toujours prompte à aider les orphelins, vieillards et prisonniers

Published

on

La fête de Tabaski dite “fête de mouton” n’est pas passée sous silence dans la communauté Ahmadiyya de ville d’Inongo.

C’est dans le respect des mesures barrières contre la pandemie de Coronavirus que la communauté musulmane Ahmadiyya a célébré ce 20 juillet 2021 à Inongo la fête de mouton.

Comme à l’accoutumée, à cette occasion, la communauté Ahmadiyya d’Inongo a procédé au sacrifice de 31 moutons et chèvres et 3 taureaux. La distribution de la viande de ces animaux aux musulmans a été faite conformément à l’ordre coranique de nourrir les indigents, les orphelins et d’autres vulnérables pour le plaisir d’Allah.

Pour le missionnaire provincial en chef de cette communauté, Mohamad-Zaki, la communauté Ahmadiyya a ciblé cette année des personnes vulnérables pour commémorer cette fête. Des prisonniers recevront des vivres et non vivres. Environ cent détenus de la maison carcérale d’Inongo seront visités et d’autres personnes vulnérables seront également visitées, a dit le missionnaire provincial Mohamad-Zaki.

Il convient de rappeler que la fête de Tabaski est célébrée chaque année par lee musulmans du monde entier pendant le 10ieme jour du mois du calendrier lunaire.

David Mayele/CONGOPROFOND.NET