mbet

Connect with us

Actualité

Fête de l’Indépendance : la Tunisie souhaite à la RDC de plus grands succès dans l’édification nationale

Published

on

Aujourd’hui, le 30 juin, nous fêtons l’indépendance de la République Démocratique du Congo.

Il est particulièrement agréable à l’Ambassade de Tunisie à Kinshasa d’adresser ses chaleureuses félicitations et ses vœux les meilleurs à Leurs Excellences Messieurs Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République, et Sylvestre Ilunga Ilunkamba, Chef du Gouvernement, priant Dieu Tout-puissant de Leurs accorder santé et bien-être, et davantage de progrès et de prospérité au peuple congolais frère.

Malgré des périodes de turbulence, le Gouvernement et le Peuple congolais, au cours de ces 60 années d’indépendance, ont assuré activement la stabilité sociale du pays, ont promu énergiquement la croissance économique et sociale et ont joué un rôle constructif dans la paix et le développement de la sous-région. L’Ambassade souhaite sincèrement que ce beau pays, qui est la RDC, obtienne sans cesse de plus grands succès dans l’édification nationale.

S’appuyant sur la dynamique de la coopération, l’Ambassade se réjouis de l’opportunité offerte de continuer à travailler avec les Autorités congolaises dans leurs efforts de renforcement des institutions démocratiques de la RDC et de réforme dans tous les domaines. Notre africanité et nos valeurs partagées de démocratie, de liberté et d’égalité ont aidé à forger une amitié profonde entre nos deux Grandes Nations.

Depuis leurs indépendances, la Tunisie et la RDC ont toujours entretenu d’excellentes relations empreintes de fraternité, de solidarité et de respect mutuel. La confiance politique mutuelle entre les deux pays a été continuellement renforcée, les échanges humains et culturels se sont approfondis sans cesse et la coopération étroite dans les affaires internationales ont été maintenues. C’est pourquoi les tunisiens et les congolais se sentent toujours si bien les uns avec les autres.

La Tunisie a toujours manifesté un profond attachement à la sauvegarde de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la RDC. Depuis 1960, soit, quatre ans seulement après l’indépendance de la Tunisie, les Forces tunisiennes ont  participé à une vingtaine d’opérations de maintien de la paix dans le monde sous l’égide de l’ONU. La toute première mission avait eu pour théâtre la RDC (ex Zaïre).

Un contingent de 2200 soldats de la toute jeune armée tunisienne, commandé par le Colonel Lasmar Bouzaiane, avait été dépêché dans la province du Katanga qui menaçait de faire sécession avant d’être chargée de l’instauration de la sécurité dans la province du Kassaï. La Tunisie a également participé, 36 ans plus tard, aux efforts de la Communauté internationale pour mettre fin à la guerre des années 1996-2003, par l’envoi d’un contingent militaire de 500 soldats et d’Observateurs militaires dans le cadre de la Mission des Nations Unies (MONUC).
Ce contingent tunisien a reçu, le 9 mai 2008, la médaille de l’ONU à l’occasion de la fin de sa mission, et ce en reconnaissance  des éminents services qu’il a rendus  pour le maintien de la paix dans ce beau pays. La Tunisie contribue actuellement aux efforts de la MONUSCO (Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en RDC) par une trentaine de Hauts Officiers dont une bonne partie composée de femmes très compétentes qui font honneur à notre pays.

Attachant une grande importance au développement des relations tuniso-congolaises, l’Ambassade est disposée à déployer davantage d’efforts conjugués avec toutes les Autorités congolaises pour porter les relations d’amitié et de coopération à un nouveau palier plus stratégique et plus fort. L’Ambassade voudrait à cet égard réaffirmer la ferme détermination de la Tunisie à œuvrer à la consolidation des liens de fraternité et de solidarité qui lient les deux peuples pour l’ancrage de relations bilatérales basées sur le respect mutuel.

Dans ce cadre, l’Ambassade voudrait exprimer tout l’intérêt des Autorités tunisiennes et des opérateurs économiques tunisiens pour les opportunités de coopération avec la RDC. Elle saisit également l’occasion pour apporter le soutien du Gouvernement tunisien à la Société « EPPM » (ENGINEERING PROCUREMENT & PROJECT MANAGEMENT), considérée comme une fierté pour la Tunisie, et lui permettre de finaliser ses deux projets relatifs à l’exploitation du gaz méthane du Lac Kivu et à l’étude de faisabilité d’une raffinerie moderne à Muanda.  

Vive l’amitié tuniso-congolaise.

Bouzekri Rmili

Ambassadeur


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising