Connect with us

À la Une

Festival Amani 8 : Belle performance d’Alesh, Mohombi, Roga Roga, SLM, Robinio Mundibu, etc. à Goma 

Published

on

La huitième édition du Festival Amani s’est clôturée ce dimanche 06 février 2022 à Goma. C’est une première édition qui se déroule en dehors du site habituel, le collège Mwanga.

Célébrant l’inscription de la Rumba congolaise au patrimoine culturel immatériel par l’UNESCO, les festivaliers se sont donné rendez-vous durant 3 jours au village Ihusi à Kituku au quartier Kyeshero, à l’ouest de Goma pour cette édition 2022.

En dehors des menaces de la pluie, les artistes invités ont assuré.

Avec un répertoire riche et ambiançant, Robinio Mundibu a été applaudi par le public, qui malgré la pluie a résisté jusqu’à la montée de l’artiste sur scène.

Roga Roga, venu du Congo d’en face, prêt à répondre à la demande du public s’est trouvé néanmoins dans l’impossibilité de continuer après une seule chanson à cause de la pluie.

Même si “pluie d’argent n’est pas mortelle”, d’après Marie-Lyse Aston, elle avait néanmoins conduit à la fin de la scène de Roga Roga et son Extra Musica.

L’on notera aussi le passage remarquable de Mohombi. “Je suis content de l’accueil à Goma et le public était merveilleux”, déclara-t-il à la presse après sa prestation.

SLM (Street League Music), un groupe engagé, a donné une autre image de la ville de Beni, a profité de cette occasion pour s’exprimer.

Avec son répertoire mélangeant la rumba, le rap, l’afrobeat, le hip-hop, Dancehall, les Libende Boys ont montré au monde qu’à Beni, il n’y a pas que la guerre.

“Nous sommes des ambassadeurs de notre Beni” , a confié l’un d’eux.

“Oui, on va danser mais aussi oui, on va se dire des choses en face aujourd’hui”, écrit sur son compte facebook Alesh peu avant sa montée sur scène.

Déterminé et toujours ambiançant, le King Lesh est le dernier artiste qui a presté au Festival Amani.

Plusieurs autres artistes chanteurs, rappeurs, slameurs, danseurs ont été aussi au rendez-vous.

Outre les artiste, Bintu Keita, cheffe de la MONUSCO en RDC, Patrick Muyaya, ministre de Communication et des médias, Catherine Kathungu, ministre de la Culture et des arts ont rehaussé de leur présence cette cérémonie de haute importance.

Verite Johnson/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Présidentielle 2023 : A Goma, F. Tshisekedi officialise le départ de la MONUSCO et réaffirme ses engagements pour la Nation

Published

on

Le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, a officialisé le prochain départ de la MONUSCO lors de son discours de campagne devant la population de Goma ce dimanche 10 décembre 2023.

Dans ses propos, le candidat n°20 a insisté sur la nécessité de ne pas confondre la MONUSCO avec les ennemis de la République, tels que le M23 et d’autres groupes armés étrangers. “La MONUSCO va partir, c’est sûr, nous sommes en pleine discussion, mais ne la confondez pas avec le M23. Elle n’est pas notre ennemie”, a souligné Félix Antoine Tshisekedi, candidat à sa propre succession aux élections du 20 décembre 2023.

Au cours de son meeting de campagne, le président a réitéré son engagement à poursuivre les actions entamées, notamment en mettant fin à l’invasion du groupe terroriste du M23 sur le sol congolais. Il a également promis de maintenir la gratuité de l’enseignement au niveau de l’école secondaire sur l’ensemble du territoire national et de garantir l’effectivité de la gratuité de la maternité.

Félix Tshisekedi a conclu son discours en lançant un appel à la population de Goma pour qu’elle vote massivement en sa faveur, afin de lui donner la possibilité de poursuivre son combat en faveur du peuple congolais. Un appel chargé d’espoir et d’aspirations pour l’avenir.

Franck Kaky/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

K-WA Advertising